Des Ailes aux Nuages

* * * * *Effacer le mouton, garder les nuages, ceux qui font rêver, voyager, imaginer, c'est ainsi qu'est naît Des Ailes aux Nuages. Au fil du temps, le grand cahier se remplit pour ne jamais oublier, peut-être m'aimerez-vous comme je vous aime* * * * *

dimanche 1 juin 2014

Les Mongolfières en Sologne

Ce dimanche 1er Juin, les pilotes se retrouvent pour la dernière journée du Trophée François 1er au Château du Moulin à Lassay-sur-Croisne (Loir-et-Cher)...

Le décollage était prévu vers 7 heures, dans un vrombissement caractéristique, ils sont passés au dessus de la maison le coucou au bout de la main, un instant magique...

Capture d’écran 2014-06-01 à 09

Capture d’écran 2014-06-01 à 09

Capture d’écran 2014-06-01 à 09

Capture d’écran 2014-06-01 à 09

Capture d’écran 2014-06-01 à 09

Capture d’écran 2014-06-01 à 09

Capture d’écran 2014-06-01 à 09

Capture d’écran 2014-06-01 à 09

Capture d’écran 2014-06-01 à 09

Capture d’écran 2014-06-01 à 09

Capture d’écran 2014-06-01 à 09

Capture d’écran 2014-06-01 à 09


 * * * * * Belle journée à toutes et tous, Aile * * * * *

Capture d’écran 2014-06-01 à 10

Posté par A i l e à 10:57 - La Sologne - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 1 août 2012

Vendôme - Loir et Cher (41) - Partie 2/2

Capture d’écran 2012-07-26 à 10

Cette porte est la seule encore en place parmi les quatre qui contrôlaient l'accès dans la ville.
En 1467, le Comte Jean VIII la concède à perpétuité aux échevins qui décident d'y tenir leur assemblée.
Elle est ornée d'un décor de médaillons au XVIe siècle.

Les réunions du Conseil Municipal et les mariages s'y déroulent de nouveau depuis sa restauration en 1959 suite à l'incendie lié au bombardement de 1940.

Capture d’écran 2012-07-26 à 10

- "Le Cavalier tombé" oeuvre de Louis Leygue de 1945,

agrandie et fondue en 1985 exposée devant l’Hôtel de Ville de Vendôme -

L'hôtel de ville

A l'origine il s'agissait d'un ancien Collège dirigé par les Oratoriens (congrégation religieuse établie en France au XVIIe siècle), fondé en 1623 par le Duc César de Vendôme, il le restera malgré les troubles de la Révolution française.

De 1635 à 1779, briques et pierres sont assemblées selon l'esthétique polychrome de l'architecture classique française.

Puis cet édifice change plusieurs fois de nom et de fonctions :

- Lycée en 1848, il prend le nom de Lycée Ronsard en 1930 (Il sera déplacé au Nord de la ville en 1974 à cause de sa vétusté, voir photos plus bas).

- Hôtel de ville en 1982.


 

Capture d’écran 2012-07-26 à 10

- Hôtel du Bellay aujourd'hui du Saillant -

Honoré de Balzac fut élève pensionnaire de 1807 à 1813, au Collège de Vendôme. La tradition veut qu'il effectue ses punitions, enfermé dans un cachot ou petit placard qui était en fait une sorte de réduit sous l'escalier de l'ancien hôtel particulier de la famille du Bellay devenue demeure des Directeurs du Collège (XVe S), rebaptisée Hôtel du Saillant, aujourd'hui on y trouve l'Office de Tourisme.

"Nous fûmes, Louis et moi, si accablés de pensums que nous n'avons pas eu six jours de liberté durant nos deux années d'amitié. Sans les livres que nous tirions de la bibliothèque, et qui entretenaient la vie de notre cerveau, ce système d'exigence nous eut menés à un abrutissement complet" - Honoré de Balzac - "Louis Lambert"

Capture d’écran 2012-07-26 à 10

- Le Loir, s'écoule doucement au pied de l'Hôtel -

Capture d’écran 2012-07-26 à 10

- L'arbre à insectes auxiliaires du jardin installé dans le parc -

(Coccinelles, Guêpes solitaires, Perces oreilles, Carabes,

Osmies, Xylophages, Chrisopes, Abeilles solitaires)

Capture d’écran 2012-07-26 à 10

Capture d’écran 2012-07-26 à 10

- L'Eglise Ste Marie-Madeleine -

Fondée en Juin 1474 par Jean VIII, Comte de Vendôme aidé par les dons des Vendômois. Plusieurs Confréries comme celles de St Fiacre (Patron des jardiniers) et de St Vincent (Patron des vignerons) sont rattachées à cette église et illustrent cet attachement des Vendômois à leur paroisse créée en 1487. Un ancrage qui se manifeste aussi, lors de la vente en 1792 de l'église comme bien national, puisque les habitants rachètent alors l'édifice. Le culte n'y est établi qu'après le Concordat de 1802.

La flèche en pierre de l'église est de style gothique flamboyant VIème Siècle.

Capture d’écran 2012-07-26 à 10

Capture d’écran 2012-07-26 à 10

- Le vitrail du XVI derrière l'autel -

Capture d’écran 2012-07-26 à 14

- L'intérieur a été restauré et embelli au XIXème Siècle -

Capture d’écran 2012-07-26 à 14

- La Bibliothèque -

construite en 1866-1868, par l'Architecte Edouard Marganne, elle abritait également le Musée et la Société d'Archéologie. En Juin 1940 elle sert également d'Hôtel de ville suite au bombardement de la Porte St Georges. En 1982,  l'Hôtel de ville est transféré dans l'ancien Collège Ronsard.

Capture d’écran 2012-07-26 à 14

Capture d’écran 2012-07-26 à 14

- La Tour St Martin -

Il s'agit de l'ancien clocher d'une église du XV-XVIe Siècles, transformée en 1791 en halle aux grains. Au XIXe des boucheries sont aménagées dans le bas-côté nord. Un plancher est installé à mi hauteur pour accueillir l'atelier des militaires du quartier Rochambeau, lorsque le plancher est supprimé en 1854, la voûte s'effondre, suite à quoi l'église est démolie en 1857, subsiste son clocher transformé en beffroi.

Capture d’écran 2012-07-26 à 14

- La Statue du Maréchal Rochambeau -

Capture d’écran 2012-07-26 à 14

Capture d’écran 2012-07-26 à 14

- Une des maisons à pans de bois -

Le pan de bois est un mode de construction très courant à l'époque médiévale et encore utilisé aux XVIIIe et XIXe siècles par souci d'économie. A cette époque, l'illusion d'une façade en pierre est rendue à l'aide d'enduits travaillés, destinés également à lutter contre la propagation du feu. Sous certaines façades derrière l'enduit se cache souvent une structure de bois.

Datée du XVe Siècle, la maison Saint-Martin est entièrement construite en poteaux de bois reposant sur des sablières (poutres horizontales). Les briques, ou sur d'autres maisons le torchis, sont là pour combler les espaces, tandis que des pièces de bois obliques (en écharpe) renforcent la stabilité de l'édifice.

Cette maison à encorbellements abrite sans doute dès l'origine une boutique en rez-de-chaussée. Quatre consoles sculptées représentent : St Martin, St Jacques, St Jean-Baptiste, St Louis.

Capture d’écran 2012-07-26 à 14

- ici la représentation de St Louis -

Capture d’écran 2012-07-26 à 16

Capture d’écran 2012-07-26 à 16

Capture d’écran 2012-07-26 à 16

- Le Lycée Ronsard -

Capture d’écran 2012-07-26 à 16

Capture d’écran 2012-07-26 à 16


 

Capture d’écran 2012-07-26 à 14

- En ville, vue sur le Château -


 

Capture d’écran 2012-07-26 à 17

- Du Château, vue sur la ville -

Capture d’écran 2012-07-26 à 16

Capture d’écran 2012-07-26 à 17

Le premier point fortifié au XIe Siècle est un donjon quadrangulaire situé à la pointe nord-ouest du promontoire rocheux (à l’extérieur du parc actuel, dans une propriété privée appelée La Capitainerie).

Capture d’écran 2012-07-28 à 19

- Le lustre d'antan du Château de Vendôme -

L’enceinte médiévale, dont les murs sont encore en partie visibles, date du XIIe Siècle. La tour de Poitiers, tour maîtresse, domine toujours par sa taille cet ancien dispositif, renforcé au XIVe Siècle.

Délaissé par les Ducs de Vendôme, le Château est rattaché à la couronne en 1712 mais n’en obtient pas plus d’attention.

En 1791, la ruine du Château est confirmée par sa vente à divers propriétaires.

Capture d’écran 2012-07-26 à 16

Le cèdre majestueux (à gauche sur la photo ci-dessus), planté en 1807, témoigne de son renouveau en tant que parc d’agrément. En mars 2001, l’effondrement d’une tour et d’une partie du mur d’enceinte explique de nos jours la position de vestiges à mi-pente du talus.

Capture d’écran 2012-07-26 à 17

Dans l'enceinte du Château, entourées d'un jardin romantique, subsistent les fondations de la Collégiale Saint-Georges (XIe siècle) matérialisée par des haies d’ifs (plantées en 1935). Elle fut la nécropole des Bourbons-Vendôme jusqu'au XVIIe Siècle, on y trouvait notamment les sépultures de Jeanne d'Albret et d’Antoine de Bourbon, parents d’Henri IV.

Le démantèlement du Château, après la Révolution, va de pair avec celui de ce sanctuaire, déjà mis à mal par deux assauts (en 1562 par les huguenots et en 1793 par les révolutionnaires).


Sources Photos internet, sauf celles siglées Ailonuages - Textes inspirés des plaques émaillées sur place, Wikipédia.

ceel7hwx

* * * * * Bises à vous, Aile * * * * *

Posté par A i l e à 06:17 - La Sologne - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 30 juillet 2012

Vendôme - Loir et Cher (41) - Partie 1/2

Capture d’écran 2012-07-26 à 16

Vendôme est une commune française, située dans le Département du Loir-et-Cher et la Région Centre.

Capture d’écran 2012-07-26 à 16

Capture d’écran 2012-07-26 à 16

- La passerelle Jean Monnet, ornée de son manteau fleuri, superbe ... -

Capture d’écran 2012-07-26 à 16

- La Porte d'eau -

Capture d’écran 2012-07-26 à 16

Capture d’écran 2012-07-26 à 16


Capture d’écran 2012-07-26 à 16

- L'Abbaye de la Trinité -

STE TRINIT

Il est raconté qu'autour de 1032, par une nuit de Carême, Geoffroy Martel, 5e Comte de Vendôme et son épouse Agnès de Bourgogne voient trois étoiles tomber dans une fontaine de la prairie en contrebas du château. Ils décident d'y fonder un monastère dédié à la Sainte Trinité et le confient aux moines bénédictins de Marmoutier.

1038, Geoffroy rapporte la Sainte Larme, de Constantinople, ce qui donne lieu à un important pélérinage ;

1040, Le Choeur est achevé ;


 

Capture d’écran 2012-07-26 à 14


1047, Rattachement direct au Saint Siège à Rome ;

1271, L'Abbaye est délabrée, les moines font reconstruire l'Eglise ;

1308, Le Choeur est reconstruit, mais les travaux importants et le manque de revenus font que le Transept reste de style roman ;

Capture d’écran 2012-07-26 à 14

Capture d’écran 2012-07-26 à 14

Capture d’écran 2012-07-26 à 14

Capture d’écran 2012-07-26 à 14


 L'espace devant l'église est traditionnellement un lieu d'accueil et d'échanges. Au moyen-âge jusqu'au XVIIIe siècle, des marchands paient aux moines le droit de vendre des bibelots, images, cierges et oiseaux au sein de l'enclos du monastère. Encadrant l'entrée, les greniers construits à la fin du XIe siècle conservaient les céréales récoltées sur les terres dépendant de l'abbaye.

Capture d’écran 2012-07-26 à 15

- Détail d'un des greniers de l'Abbaye -


 1506, Les travaux se terminent par la façade (gothique flamboyant) ;

1539, Mort d'Antoine de Crevant, dernier Abbé régulier élu par les Moines, le Concordat de 1516, fait que les Abbés sont élus par le Roi. Rapide décadence de l'Abbaye ;

1621, La réforme de l'Abbaye est entreprise par la Congrégation Bénédictine de St Maur, les Moines reconstruisent une partie des bâtiments conventuels, dont l'aile sud du cloïtre,

1790, Les religieux sont dispersés, les scellés sont apposés à l'Abbaye,

1791, L'église abbatiale est rétablie comme lieu de culte et devient église paroissiale,

1791-1792, les biens de l'Abbaye sont vendus comme biens nationaux, l'administration du directoire s'installe dans les bâtiments,

1802, Les bâtiments de l'Abbaye sont réutilisés pour un quartier de cavalerie baptisé quartier Rochambeau en 1886,

1907, Destruction de la galerie du cloître par le génie militaire pour y installer un manège. Seule l'aile nord en appui à l'église est encore en place,

Juin 1949, L'église, le clocher, le cloître et le logis abbatial sont classés monuments historiques.

Capture d’écran 2012-07-26 à 15
- L'Eglise abbatiale -

La sculpture atteint ici le seuil de la virtuosité. Le réseau en pierre sculptée (remplage) de la baie centrale, par le jeu imbriqué de motifs en forme de flammèches (mouchettes) donne l'impression d'un "embrasement sculpté".

Le clocher de l'église constitue aussi un édifice exceptionnel construit au XIIe siècle. Il ressemble au clocher sud de la cathédrale de Chartres qui lui est contemporain.

Capture d’écran 2012-07-26 à 15

- Le Clocher vu des jardins -


Capture d’écran 2012-07-26 à 15

- L'ancien Réfectoire -

Capture d’écran 2012-07-26 à 15

Capture d’écran 2012-07-26 à 15

- Le Logis du Prieur (aujourd'hui propriété privée) -


 Sources Photos internet, sauf celles siglées Ailonuages - Textes inspirés des plaques émaillées sur place, Wikipédia.

ceel7hwx* * * * * Bises à toutes et tous, Aile * * * * *

Posté par A i l e à 06:19 - La Sologne - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 4 juillet 2012

Classée Top blog touristique Juillet 2012 - Merci Canalblog ! * * *

L'exil de sa région natale n'est pas toujours facile à supporter ;

Reconstruire ailleurs, se faire d'autres connaissances, apprivoiser l'environnement, est une chose ...

Faire partager ses ressentis, mettre une image sur des paroles quand les kilomètres nous séparent de ceux que nous aimons en est une autre ;

C'est un peu ce que je voulais en construisant régulièrement des Sites (Le Ciel de l'Ange) ou des blogs, j'avais commencé avec un mouton qui se moquait d'une fermière, un clin d'oeil à notre longère tourangelle de l'époque cela s'appelait "Un Ascenseur pour un nuage", j'y racontais mille et une gaffes et fariboles, histoire de cacher la grande tristesse qui m'avait envahie alors loin des miens, j'obtenais un certains succès, mais ce n'était pas moi. Et puis j'ai regardé vers le haut j'ai effacé le mouton et j'ai gardé les nuages, ceux qui font rêver, voyager, imaginer, c'est ainsi qu'est naît "Des Ailes aux Nuages" ...

Me passionner de terroir, rechercher les contacts humains, admirer le savoir-faire, m'enchanter devant des  paysages, m'émouvoir par la vieille pierre et son histoire, regarder grandir mon fils tout en tenant la main de mon mari avec mon petit lapin Calin qui se fait mouton-clown à ses heures, c'est une partie de ma vie.

Au fil du temps, le grand cahier se remplit pour partager, "publiciter" et ne jamais oublier, peut-être m'aimerez-vous comme je vous aime ...


Capture d’écran 2012-07-03 à 09

fee-rose-4-gif

Je veux aussi partager cette petite fierté avec mes Amis de longtemps Patriarch et sa douce Liane, qui m'ont toujours écrit même quand je n'avais rien à dire.

Capture d’écran 2012-07-03 à 09


* * * Bisous, Aile * * *

Posté par A i l e à 06:20 - Natur'Aile - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 3 juillet 2012

Les Fraises c'est magique !

magie

"Ah la Sologne et ses bonnes fraises ...

hop hop hop, dans mon bidon, c'est magique non ? "


9dbe81f4

Posté par A i l e à 07:13 - Mon Lapin Calin - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 22 juin 2012

Une voiture pas comme les autres,

Capture d’écran 2012-06-11 à 16

"De ville en village
Sans plier bagage
Sans donner congé, on déménage
Notre maisonnette
Montée sur roulettes
C'est notre château
Et notre auto"

- Extrait des paroles d'Alibert (cliquez sur l'affiche pour écouter) -

pf_alibert_dans_notre_roulotte_pgc


* * * Bisous, Aile * * *

Posté par A i l e à 07:05 - Natur'Aile - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 14 juin 2010

Amitié Européenne * * *

d_fil__mari_s

enfants_au_drapeau

d_fil__m_re_et_son_enfant

Musicien

Amiti__femmes


Quelques clichés d'un défilé Franco-Portugais quelque part en Sologne (cliquez pour agrandir...).


54071945_p
* * * Bisous, Bon début de semaine * * *

Posté par A i l e à 07:46 - La Sologne - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 26 mai 2010

Le Château de Mehun-sur-Yèvre * * *

Mehun-sur-Yèvre surnommée la cité de Charles VII, est connue depuis le IXe siècle, tant par des sources écrites qu'archéologiques.

Au Moyen Âge, la ville se développe autour de l'église et du château, Un atelier monétaire battait une monnaie locale au XIe siècle. Au XVe siècle, elle est dotée d'une troisième enceinte et ses privilèges de franchise sont confirmés. La construction d'une nouvelle résidence par Jean de Berry, à la fin du XIVe siècle, contribue au développement des arts ; l'arrivée de la cour du roi Charles VII au château développe l'économie.

L'activité de la ville décline progressivement après la mort du souverain. Elle reprend lors de l'installation des porcelainiers au XIXe siècle. Avec l'arrivée de Charles Pillivuyt en 1854 et le développement de l'industrie de la porcelaine à Mehun et dans sa région, une ville nouvelle est construite autour des manufactures.

(Source Wikipédia)


Tour_de_l_horloge
La Tour de l'Horloge dans le centre ville

Mehun_vue_g_n_rale

Mehun_c_t__tour

Le Château de Mehun-sur-Yèvre est situé dans le département du Cher, entre Bourges et Vierzon et remonterait sans doute au IXe Siècle.

Tour_Mehun

Mehun_chemin_e

Au XIIème, il appartenait à la Famille de Courtenay, puis à la Maison d'Artois, avant de devenir la luxueuse résidence du Duc de Berry (vous devez certainement vous rappeler d'une des célèbres enluminures extraite du livre  "Les Très Riches Heures du Duc de Berry").


363px_Folio_161v___The_Temptation_of_Christ

Extraits du Livre des Très Riches Heures,

Ci-dessus le Château de Mehun-sur-Yèvre

tel qu'il était autrefois...

Les_Tr_s_Riches_Heures_du_duc_de_Berry_avril

"Les Très Riches Heures du Duc de Berry" :

Il s'agit d'un livre renfermant les prières et méditations appropriées aux différents moments de la journée, mais aussi au jour de la semaine, au mois et à la saison.

Les Très Riches Heures du Duc de Berry est le livre d'heures le plus célèbre. Les douze mois de l'année sont représentés par des enluminures qui ont été réalisées entre 1412 et 1416 par trois frères, les frères Limbourg, originaires de Flandre.

Les trois frères sont morts en 1416, peut-être d'une épidémie de peste qui sévissait à l'époque. les très Riches Heures ont été achevées, 70 ans plus tard, par le français Jean Colombe.

Ce chef d'oeuvre de l'enluminure française, est conservé au Musée de Condé à Chantilly.


Charles VII mourut dans les murs de Mehun-sur-Yèvre le 22 Juillet 1461.


Charles_VII_by_Jean_Fouquet_1445_1450

Charles VII

Cinquième roi de la branche dite des Valois

(Paris 1403 - Mehun sur Yèvre 1461)


Le Château est classé monument historique depuis 1840, il appartient aujourd'hui à la Commune et abrite un musée



* * * Belle journée à toutes et tous, à bientôt * * *

avatar_blog_1061804367_tmpphpFPaRL6

Posté par A i l e à 07:19 - La Sologne - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 21 mai 2010

Le Château de Jussy Champagne * * *

Au fil de notre promenade, le Château de Jussy Champagne...

Nous avons peu d'informations sur cet endroit.

Il s'agit d'une grande demeure de style Louis XIII construite de 1584 à 1650 par la famille de Gamaches;

Véritable bijou niché dans un écrin de verdure, ouvert au public en Juillet/Août, c'est la raison pour laquelle nous nous sommes attardés surtout devant l'entrée protégée de sa majestueuse grille.

Il serait possible de visiter de très beaux jardins à la Française et une collection de costumes du 19ème siècle.

Jussy

All_e_de_Jussy

Grille

Jussy_entr_e

aux alentours, ambiance bucolique...

Poule

Cheval_blanc

Pens_es

Pendant ce temps à la maison les fleurs poussent leur premier cri...

Marguerites_sur_tige

Marguerites


* * * Bon week-end à vous * * *

nyozeka_lapin_173649f17

Posté par A i l e à 09:10 - La Sologne - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 26 avril 2010

La Fête du vin et du Fromage * * *

Ce week-end se déroulait la fête du vin et du fromage,
mais l'on pouvait inviter la fraise régionale pour le bonheur complet des papilles.

F_te_du_fromage


Le Selles sur Cher est un fromage français fabriqué en Sologne.
Confectionné à base de lait de chèvre entier cru, sa pâte est blanche avec une croûte fine et fleurie de couleur naturelle ou cendrée au charbon de bois.
On le trouve sous forme tronconique très plate à bords biseautés dont le diamètre n'excède pas 9,5 cm.
pour un poids moyen est de 150 grammes.

Selles_sur_cher


Posté par A i l e à 11:38 - La Sologne - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,