Des Ailes aux Nuages

* * * * *Effacer le mouton, garder les nuages, ceux qui font rêver, voyager, imaginer, c'est ainsi qu'est naît Des Ailes aux Nuages. Au fil du temps, le grand cahier se remplit pour ne jamais oublier, peut-être m'aimerez-vous comme je vous aime* * * * *

lundi 12 octobre 2015

Le Parc Edouard André - La Croix en Touraine (37 - Indre et Loire)

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

- Édouard François ANDRE -

(1840 - 1911)

*

Né à Bourges (Cher), il était jardinier paysagiste français, réputé pour avoir conçu les parcs de Monte-Carlo, d'Euxinograd, de Montevideo et de Luxembourg.

C'est le premier européen à avoir rapporté plus de 25 espèces d'Anthurium en Europe.

 

Capture d’écran 2015-10-12 à 09

Né dans une famille de modestes pépiniéristes, Édouard André entra en 1860 au Service des promenades de la Ville de Paris, aux côtés de Jean-Pierre Barillet Deschamps. Il participa aux plantations du Parc des Buttes-Chaumont.

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Ami du critique Jules Janin, dont il fut aussi le secrétaire occasionnel, il rencontra George Sand et signa à ses côtés un article sur les jardins de Paris dans le Paris-Guide de 1867.

 

Lauréat du concours organisé par la ville de Liverpool pour la création du parc Sefton en 1866, il s'engagea alors dans une carrière libérale qui devait l'amener à travailler dans l'Europe entière, soit pour des commandes publiques, soit pour des commandes privées.

 

Il mena à bien en vingt ans la transformation en couronne verte des anciennes fortifications de la ville de Luxembourg.

 

Il créa aussi, le champ de Mars de Montpellier, le Jardin Public de Cognac, la Roseraie de L'Haÿ-les-Roses pour le compte de Jules Gravereaux (1844-1916), administrateur du Bon Marché.

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

- sa demeure de La Croix en Touraine,

aujourd'hui la Mairie -

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Édouard André fit l'acquisition en 1871 d'une propriété à La Croix-en-Touraine (Indre et Loire). Il désira d'y créer une structure où expérimenter ses propres méthodes, tant en matière d'aménagement qu'en botanique et en horticulture. Cette propriété de la vallée du Cher, située à trois kilomètres de la forêt d'Amboise, au cœur du village, était formée d'un terrain d'alluvions, bordé d'un petit cours d'eau.

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Cette propriété semble avoir été plus restreinte à l'origine, avec sa maison donnant sur la rue principale du village. Dans ce parc aux dimensions modestes, sans perspectives ouvertes sur le grand paysage, Edouard André a su ménager des surprises, des découvertes successives tout en utilisant l'art du vallonnement et des modelés avec délicatesse pour animer subtilement l'espace. Il a alterné les vues intérieures et les scènes pittoresques et intimes, offrant selon les heures, ombrage et abri, lumière et repos; l'ensemble générant un sentiment d'harmonie qui est encore perceptible de nos jours.

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

- La bibliothèque -

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Le parc, espace naturel sensible d'une superficie d'un peu plus de deux hectares, a fait l'objet d'une acquisition par la municipalité de La Croix-en-Touraine et est ouvert au public depuis novembre 2003. Des études ont été réalisées en 2005 et ont reçu l'assentiment du conservatoire national des Monuments Historiques en juin 2006.

Finalement, La maison d'Edouard André a bénéficié de la part de la municipalité de nombreux travaux de réhabilitation et ce, en préservant au maximum l'esprit de son illustre occupant. Elle tient désormais le rôle de mairie et a été inaugurée le samedi 28 juin 2008.

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

- La roseraie moderne, autrefois le potager -

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Rédacteur en chef de L'Illustration Horticole, superbe revue appartenant à l'horticulteur belge Jules Linden, il se vit en outre confier en 1875-1876 une exploration botanico-horticole dans les Andes, dont il rapporta de nombreuses richesses végétales. La plus marquante en est certainement l'Anthurium Andreanum, aujourd'hui emblème de la Martinique.

Capture d’écran 2015-10-12 à 00

La famille de l'ananas (Broméliacées) devint sa passion et il put proposer aux horticulteurs la culture de nombreuses nouveautés ou hybrides issus de ses voyages et de ses travaux.

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Il devint le troisième professeur d'art des jardins à l'Ecole Nationale d'Horticulture de Versailles.

 

Horticulteur et paysagiste réputé, Édouard André fut également à la tête, durant plus de vingt ans, de la prestigieuse Revue Horticole. Il développe des activités d'acclimatation dans sa propriété de Golfe Juan, la Villa Colombia (aujourd'hui Villa Endymion). Il est spécialiste des jardins anglais du xixe siècle et particulièrement des jardins en creux munis de ponts et d'escaliers en faux rondins de mortier moulé, comme dans la résidence d'été du Roi Ferdinand 1er de Bulgarie, le Château d'Euxinograd, près de Varna (Bulgarie).

Capture d’écran 2015-10-12 à 00

(ci-dessus, Jardin du Château d'Euxinograd - photo internet)

Il fut appelé en 1890 par la municipalité de Montevideo pour établir l'urbanisation verte de cette ville.

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Toujours dans le Parc de La Croix en Touraine...

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

 

- Dans l'espace lecture,

les messages des enfants volent au vent...

Il s'agissait au présent des planète -

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Capture d’écran 2015-09-27 à 05

Dans les dernières années du xixe siècle le Comte polonais Félix Tyszkiewicz fait appel à lui pour réaliser des parcs autour de quatre de ses châteaux lituaniens.

 

Disparu en 1911, il repose aujourd'hui au Cimetière Montmartre, dans la sépulture de famille du violoncelliste Auguste-Joseph Franchomme, dont il avait épousé les deux filles : Louise-Joséphine puis Marie-Amélie-Cécile.

(Texte Wikipédia)

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Notre Avis :

(+) :  Parc pour une agréable promenade en famille,

        Roseraie contemporaine (à voir/sentir à la bonne saison),

        Entrée et stationnement gratuits,

        Magnifique pour des photos de mariage (kiosque).

(-) :  Quelques arbres malades


 

* * * Bises, Aile * * *

image001breanima

 

 

Posté par A i l e à 07:58 - Douce Touraine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 1 octobre 2015

Un signet de plus à notre Histoire

Après une année de recherches, enfin ...

Capture d’écran 2015-09-27 à 01

 

 

Bises, Aile

*

Posté par A i l e à 02:01 - Douce Touraine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 9 septembre 2015

Un virage

Capture d’écran 2015-09-09 à 01

des projets plein la tête,

Si tout se passe bien, atterrissage prévu début Janvier, et installation début Juillet...

ob_174c8e_palette-peintre-gif


* * * Sans vous oublier, bises, Aile * * *

Posté par A i l e à 01:39 - Douce Touraine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 4 juillet 2012

Classée Top blog touristique Juillet 2012 - Merci Canalblog ! * * *

L'exil de sa région natale n'est pas toujours facile à supporter ;

Reconstruire ailleurs, se faire d'autres connaissances, apprivoiser l'environnement, est une chose ...

Faire partager ses ressentis, mettre une image sur des paroles quand les kilomètres nous séparent de ceux que nous aimons en est une autre ;

C'est un peu ce que je voulais en construisant régulièrement des Sites (Le Ciel de l'Ange) ou des blogs, j'avais commencé avec un mouton qui se moquait d'une fermière, un clin d'oeil à notre longère tourangelle de l'époque cela s'appelait "Un Ascenseur pour un nuage", j'y racontais mille et une gaffes et fariboles, histoire de cacher la grande tristesse qui m'avait envahie alors loin des miens, j'obtenais un certains succès, mais ce n'était pas moi. Et puis j'ai regardé vers le haut j'ai effacé le mouton et j'ai gardé les nuages, ceux qui font rêver, voyager, imaginer, c'est ainsi qu'est naît "Des Ailes aux Nuages" ...

Me passionner de terroir, rechercher les contacts humains, admirer le savoir-faire, m'enchanter devant des  paysages, m'émouvoir par la vieille pierre et son histoire, regarder grandir mon fils tout en tenant la main de mon mari avec mon petit lapin Calin qui se fait mouton-clown à ses heures, c'est une partie de ma vie.

Au fil du temps, le grand cahier se remplit pour partager, "publiciter" et ne jamais oublier, peut-être m'aimerez-vous comme je vous aime ...


Capture d’écran 2012-07-03 à 09

fee-rose-4-gif

Je veux aussi partager cette petite fierté avec mes Amis de longtemps Patriarch et sa douce Liane, qui m'ont toujours écrit même quand je n'avais rien à dire.

Capture d’écran 2012-07-03 à 09


* * * Bisous, Aile * * *

Posté par A i l e à 06:20 - Natur'Aile - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 1 juillet 2012

La Fontaine des Amoureux - Jardin Beaune-Semblançay - Tours - Indre et Loire (37)


Capture d’écran 2012-06-28 à 09

Un peu à l'écart du grondement de la ville, la Fontaine des Amoureux trône au milieu de la Place du Jardin Beaune-Semblançay, sous les fenêtres du plus grand hôtel renaissance de Tours (1518), dont il ne subsiste que la majestueuse façade suite aux bombardements de la dernière guerre.

Capture d’écran 2012-06-28 à 09

 

Capture d’écran 2012-06-28 à 09


 

ivr24_75373218x_p

- La façade de l'hôtel particulier avant sa restauration -


 

Capture d’écran 2012-06-28 à 09


Avis : Une bel endroit très romantique.

Un peu déçue néanmoins que cette belle légende ne soit pas tirée de la croyance populaire tourangelle, mais de l'imagination de l'artiste Cécile Pitois qui a conçu les coussins en 2005, coussins et plaque qui manifestement servent de "décrottoirs" à des visiteurs peu scrupuleux.


Je vous laisse avec la belle Birdy ...

o07rhqw5

Posté par A i l e à 07:19 - Douce Touraine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 28 juin 2012

Preuilly sur Claise - Indre et Loire (37)

 Preuilly sur Claise est une jolie commune située en Indre et Loire, entre la Touraine, le Berry et le Poitou, du côteau elle domine  la vallée de la Claise.

La ville s’étage entre la Claise et le bord du plateau calcaire qui s’étend presque jusqu’à Loche, elle garde en ses terres de nombreux vestiges Paléolithiques et Néolithiques.

Capture d’écran 2012-06-19 à 20


Capture d’écran 2012-06-19 à 20

- L'Abbatiale St Pierre -

Elle faisait partie de l'ancienne abbatiale bénédictine fondée juste avant l'an 1000 ; Deux influences architecturales se mêlent, poitevine et tourangelle. Elle a été restaurée et remaniée au XIXème Siècle. Son toit aux tuiles vernies font penser à ceux de la Bourgogne.

 

Capture d’écran 2012-06-19 à 20

Capture d’écran 2012-06-19 à 20

Capture d’écran 2012-06-19 à 20


 

Capture d’écran 2012-06-19 à 21


 

Capture d’écran 2012-06-19 à 20

Capture d’écran 2012-06-19 à 20

Capture d’écran 2012-06-19 à 20


Sur les hauteurs, le Château du Lion,

930 le Vicomte Atton, premier seigneur connu, y construit un château en bois appelé Château du Lion ;

1116, il est intégralement détruit par Foulques II d'Anjou ;

1130, Le Château est reconstruit vers 1130 par Pierre de Montrabel ;

XIV eme siècle, la forteresse soutient plusieurs sièges contre les Anglais, qui finissent par s'en emparer et le démanteler ;

Vers 1422,  Pierre Frotier, premier Baron de Preuilly et époux de Marguerite de Preuilly, restaure le Château à grands frais et en profite pour l'agrandir et le fortifier. Charles VII lui confie l'éducation de sa fille Jeanne, eue de ses amours avec Agnès Sorel. Les successeurs de la famille Frotier seront : Les Gaucourt, les d'Amboise, les de la Rochefoucault, César de Vendôme, les Chasteigner de la Rocheposay, les de Crevant d'Humières, les de Gallifet et les de Breteuil.

1369, Du Guesclin et Jean de Bueil rendent le Château à son propriétaire légitime, Eschivart VI ;

Début XVII, César de Vendôme termine les réparations ;

1700, Les Barons abandonnent le Château et s'établissent  à Azay-le-Ferron ; Le nouveau propriétaire est Nicolas le Tonenelier de Breteuil ;

1761, L'ancienne forteresse est reléguée à l'état de grange ;

XIX, Le Château n'est plus qu'un entrepôt de matériaux de construction... En effet son propriétaire Nicolas le Jeune en 1803, le démantèle pour en vendre pierres et poutres ;

1816, Le Maire d'alors détruit le pont-levis et se sert du comblement des douves pour permettre la construction de la nouvelle route de Tours ;

XXème, La famille Cartier procède à la restauration des lieux, sans trop se soucier du style, le principal sauver le Château ;

1966, Lea propriété est cédée à une société archéologique est devient musée (Le Musée de la Poterne).

Capture d’écran 2012-06-19 à 21

- Le Château du Lion -

Capture d’écran 2012-06-19 à 21


 

Capture d’écran 2012-06-19 à 21

- L'hôtel de la Rallière -

Construit au XVIIème Siècle par Samuel Gaudon, protestant natif de Preuilly, qui a fait fortune en exerçant la très lucrative fonction de Fermier aux entrées de Paris. Celui-ci est embastillé le 26 janvier 1649, par la force des choses les travaux sont interrompus ;

Au cours du XVIIIe siècle, les travaux se poursuivent, rattachés au domaine de Preuilly et d’Azay-le-Ferron.

Pendant la Révolution, les combles sont utilisés comme prison pour y détenir des soldats vendéens.

Début du XIXe siècle M. Dauphin en fait l'acquisition ;

1853, le propriétaire en fait don à la Commune afin d'y établir un Hospice et un lieu d’enseignement pour jeunes filles.

1992, est la date de sa désaffection.


Capture d’écran 2012-06-19 à 21


1398bd39

* * * A bientôt, Aile * * *


Besoin d'une Chambre d'hôte à Preuilly sur Claise ? Cliquez sur la photo...

Capture d’écran 2013-09-23 à 06

"Le Relais des Pêcheurs" - Preuilly sur Claise

Posté par A i l e à 07:49 - Douce Touraine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 21 mai 2012

Le Grand Théâtre de Tours - Indre et Loire (37)

La réponse à ma devinette :

Il s'agissait de la Porte de service du Théâtre de Tours, c'est par cette porte notamment que l'on fait entrer les décors !

Capture d’écran 2012-05-18 à 13

 

Capture d’écran 2012-05-18 à 13

 

Capture d’écran 2012-05-18 à 13

 

Le Grand Théâtre de Tours est construit sur l'ancienne Chapelle des Cordeliers, qui fut vendue comme bien national en 1794.

Dès 1867, cette chapelle est convertie en théatre.

En 1872 l'édifice laisse place à un nouvel ensemble inspiré de l'Opéra Garnier conçu par Léon Rohard, la Chapelle devient alors le foyer des musiciens.

 

Capture d’écran 2012-05-18 à 13

 

En 1883, un incendie détruit l'édifice, notamment les superbes peintures du plafond de la salle exécutées par Maillot, à l'exception de la façade monumentale. Jean-Marie Hardion entreprend la reconstruction, qui est reprise par l'architecte Stanislas Loison.

 

Capture d’écran 2012-05-18 à 13

 

L'actuel Grand Théatre de Tours est finalement inauguré en 1889.

 

170_501_grand_theatre_escalier

 

D'une capacité de près de 1000 places, le Grand Théâtre de Tours héberge l'Opéra et l'Orchestre Symphonique Région Centre-Tours, dirigé par Mr Jean-Yves Ossonce depuis mars 1999.

(Textes sources : Wikipédia et Tours.fr)

 

grand théâtre de la tours 130111


Bisous,

* * * Aile * * *

Posté par A i l e à 07:02 - Douce Touraine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 4 juin 2010

A la campagne * * *

abeille

champs

bl_

fleurs_jaunes

Liseron

ch_teau_de_champagne



* * * Bises et Bon Week-End * * *

Posté par A i l e à 07:17 - Douce Touraine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 21 novembre 2008

St Martin l'histoire en Italie - Hongrie - Touraine - Flandres * * *

Naissance en Pannonie/Ancêtres en Italie...

Martin est né en l’an 316 dans la province romaine de Sabaria en Pannonie, aujourd'hui Szombathely en Hongrie.

szombathely

(Photo d'aujourd'hui -  http://www.alphacheaplife.com)

Son père originaire de Pavie, en Italie du Nord, est Officier supérieur chargé de l'administration de l'Armée de l'Empire Romain. Peut-être aussi une des raisons qu'il ait prénommé son fils Martin signifiant "voué à Mars", Dieu de la guerre à Rome.

Martin passe une partie de son enfance en Italie, mais suit son père au gré de ses affectations de garnison, et même si vers l'âge de 10 ans il souhaite se convertir au christianisme, il sera forcé d'entrer dans l'armée romaine à 15 ans.

En tant que fils de vétéran, il a le grade Circitor (Meneur des rondes de nuits et inspection des postes de garde), est payé double et possède un esclave (qu'il traitera comme son frère).

Affecté à Amiens...

martin_of_tours3

Affecté en Gaule, un soir d'hiver 338 à Amiens, il donne généreusement un morceau de son manteau à un déshérité transi de froid, la nuit suivante le Christ lui apparaîtra en songe vêtu du même pan de manteau.

Campagne sur le Rhin en Allemagne...

En Mars 354, Martin participe à la campagne sur le Rhin contre les Alamans (Allemands) à Civitas Vangionum  en Rhénanie, ses convictions religieuses lui interdisent de verser le sang et de se battre, cependant n'étant pas un lâche il se propose de servir de bouclier humain enchaîné, pour une raison inexpliquée les Barbares demanderont la paix.

Retour à Amiens...

Peu après St Martin se fait baptiser à Pâques alors qu'il est toujours en garnison à Amiens.

Amiens_photo_1

(Photo d'aujourd'hui - http://www.photos-de-villes.com)

Arrivée à Poitiers...

En 356, il quitte l'armée et se rend à Poitiers pour rejoindre Hilaire, l'Evêque de la ville, leurs âges et leurs milieux sont similaires, il devient son disciple.

Martin devient exorciste, car le fait d'avoir été militaire l'empêche de devenir prêtre.

Retour en Illyrie...

Illyrie

(Photo - www.albanian.com)

Alors que la Chrétientée est déchirée par des courants de pensées qui se combattent violemment et physiquement ; Hilaire tombe en disgrâce et est exilé en Phrygie, de son côté Martin est averti en songe, qu'il doit rejoindre ses parents en Illyrie et les convertir, il y parviendra pour sa mère, mais son père s'y refusera (certainement à cause de ses activités militaires).

Il faut savoir qu'en Illyrie c'est la foi arienne qui est la foi dominante, Martin fervent représentant de la foi trinitaire est publiquement fouetté et expulsé, il ira se réfugier dans un ermitage à Milan d'où il se fera chasser pour les mêmes raisons.

Exil sur l'Ile de Gallinara...

Il se retire dans l'Ile déserte de Gallinara,

Ile_de_gallinara

et se nourrit de racines et d'herbes sauvages, et frôlera de près  la mort en absorbant de l'hellébore.

Hellebores

Retour à Poitiers...

En 360, Hilaire retrouve son évêché, et Martin alors âgé de 44 ans retourne près de Poitiers où il crée un petit ermitage "Ligugé", la première Communauté de Moines en Gaule. C'est là qu'il effectuera ses premiers miracles (il ressuscitera un jeune frère catéchumène) et sera considéré par le "petit" peuple comme un saint homme.

sthilaire

St Hilaire de Poitiers

(Photo http://www.eglise.catholique.fr)

664px_PoitiersEglise_Notre_Dame

Eglise St Hilaire - Poitiers

(Photo http://www.baronnet.blogspot.com)

Evêque de Tours...

En 367, après le décès de St Hilaire, Martin refuse de lui succéder en tant qu'évêque de Poitiers.

En 371, l'Evêque de Tours, St Lidoire (qui avait succédé à St Gatien), décède, les habitants souhaitent voir Martin comme successeur, Martin de son côté s'y refuse. Suite au subterfuge du tourangeau Rusticius pour l'attirer à Tours, il quittera Ligugé pour être proclamé Evêque de Tours le 4 Juillet 371 sans son consentement. Il s'y soumet malgré tout, pensant qu'il s'agit là d'une volonté divine.

Peu apprécié par les autres évêques, Martin a un aspect pitoyable dû aux mortifications et aux privations excessives qu’il s’inflige, il porte des vêtements rustiques et grossiers.

Il crée un autre ermitage près de Tours "Marmoutier" sur la rive droite de la Loire, avec pour règle la pauvreté, la mortification et la prière, les Moines y sont habillés d'étoffes grossières sur l'exemple de St Jean-Baptiste,

Matthias_Grunewald

St Jean-Baptiste

Peinture de Matthias Grünewald, datant de 1510-1515

Musée de Colmar

ils pêchent dans la Loire, copient des manuscrits, leur vie est très proche de ce que l'on peut lire dans les Evangiles jusqu'aux grottes creusées dans les côteaux de la Loire et les habitations troglodytes où ils s'isolent pour certains en ermites.

Martin lui, vit dans une cabane en bois dans laquelle il repousse les "apparitions diaboliques et converse avec les Anges et les Saints", probablement pour sa sécurité il est toujours escorté de Moines et de Disciples, voyage à travers les campagnes à pieds, à dos d'âne ou par la Loire. Il prêche avec efficacité et s'attire le respect, c'est un homme non violent, parfait psychologue par la connaissance de la réalité quotidienne, il se fait comprendre du "petit" peuple. C'est ainsi qu'il parcourera largement le territoire de la Gaule, faisant détruire temples païens et idoles pour les faire remplacer par des églises et des ermitages.

Marmoutier servait de centre de formation des moines pour l’évangélisation et la colonisation spirituelle des campagnes ; c’est pour l’essentiel la première base de propagation du christianisme en Gaule, il comptait 80 frères vivants en communauté, issus la plupart de l'aristocratie, ce qui permettait de d'avoir une grande influence et de recevoir les Empereurs eux-mêmes.

marmoutier8

Marmoutiers autrefois,

marmoutier5

Marmoutiers en ruines,

marmoutier

(Photo et infos  - http://blog.saintmartindetours.eu/category/tours)

Aujourd’hui, il ne reste du Monastère que

Le Portail de la Crosse du 11e siècle (ci dessous),
La Tour des Cloches,
La Maison du Prieur,
La Grotte dite des Sept Dormants,
La Chapelle Saint Léobard,
La Grotte de Saint Brice.

Un précieux vestige demeure également, c’est le « Repos de Saint-Martin ». Le mur du transept nord de la grande église ogivale, avec trois arcades, supporte le lieu le plus vénérable de Marmoutier. Mais l'endroit n'est pas ouvert à la visite.

Abbaye_de_Marmoutier_37_plan_lumiere_Tours_Neo_Light

Le portail de la crosse,

(Photo de neolight.fr)

Marmoutiers est destiné aujourd'hui à l'enseignement, il y abrite une Ecole, un Collège et un Lycée catholiques privés.


Au soir de sa vie, il se rend à Candes sur Loire à l'Ouest de Tours où il souhaite réconcilier des clercs, son intervention est couronnée de succès, mais le lendemain 8 Novembre 397, Martin y laisse son dernier souffle.


5721176

Candes St Martin (Candes en latin signifie Confluent,

plus précisément ici de la Vienne et de la Loire)

En savoir plus sur Candes ? >>Ici<<et là>>


Son corps est alors disputé par les Poitevins et les Tourangeaux, ces derniers subtiliseront la dépouille par la fenêtre, c'est en barque par le fleuve qu'ils le conduiront et l'inhumeront dans le Cimetière Chrétien de Tours le 11, une Légende rapporte que les fleurs des buissons bordant le trajet funeste s'étaient mises à éclore en plein mois de Novembre, en souvenir on parle encore de l' "Eté de St Martin"...

Le Sanctuaire bâti par Saint Brice (Successeur de St Martin) étant devenu trop étroit pour accueillir la foule de pèlerins de l'occident chrétien toujours plus nombreuse, St Perpet décide en 470 de faire construire à la place une splendide Basilique.

Ste Geneviève, Clovis, Ste Clotilde, Ste Radegonde, Pépin le Bref, Charlemagne, le Pape Urbain II, Jeanne d'Arc vinrent eux aussi parmi tant d'autres pélerins se recueillir sur le tombeau.

St_Martin_de_Tours_autrefois

La Basilique St Martin autrefois,

Les guerres féodales, les incendies, l'assaut des Normands modifieront énormément l'édifice qui sera rebâti au XIème, transformé au XIIème, parachevé au XIIIème par une abside gothique, l'église est un immense monument à cinq nefs, flanqué de quatre tours et surmonté d'une flèche médiane où le corps de St Martin est déposé dans la crypte.

Mais le 25 Mai 1562, les Huguenots pillent le trésor, brûlent la châsse et les reliques de St Martin, seuls un fragment du crâne et un os du bras seront sauvés.

Pendant la Révolution, la Basilique est convertie en paroisse puis en écurie pour les chevaux de l'armée.

Plusieurs fois pillée, ses voûtes finissent par s'effondrer en 1797.

En 1802 les ruines sont rasées à l'exception des deux tours (Charlemagne et l'Horloge) et laissent place à la construction d'un quartier "Les Halles".

Plan_de_la_basilique

Par chance, la Rue des Halles qui traverse à l'oblique l'axe de la Basique romane ne détruira pas le tombeau de St Martin, qui sera même redécouvert en 1860, grâce à un homme Léon Papin-Dupont.

Porche_de_St_Martin

St_Martin_Ev_que_de_Tours

Pardon_un

Pardon

La_coupole_de_St_Martin

Coupole_de_la_Basilique_St_Martin

Dupont

Léon Papin-Dupont (1797-1876)

Léon Papin-Dupont est Magistrat, il arrive à Tours en 1834, c'est un fervent disciple de St Martin, il n'aura de cesse de retrouver son tombeau. En 1854, il fonde l'Oeuvre du Vestimentaire de St Martin" qui se propose de distribuer des vêtements aux pauvres en souvenir du soldat d'Amiens. Par la suite l'oeuvre rachète les trois maisons susceptibles de cacher le tombeau et les fouilles commencent...

Le 14 Décembre 1860, on retrouve dans une cave les deux petits murs du caveau ancien où le corps de St Martin avait été inhumé en 473. Ce tombeau, aujourd'hui comme hier, est le coeur de la basilique.


La crypte...

plaque_souvenir

ex_votos

crypte_bougies

cr_ne_de_St_Martin

Le fragment du crâne de St Martin,

inscription_et_avant_bras

A gauche dans le reliquaire le fragment de son bras,

Bougies


Le saviez-vous ?

La Cape de St Martin de Tours et aussi à l'origine du mot "Capet" nom de la Dynastie des Rois de France... Francs Capétiens.

Un jour, voyant des oiseaux pêcheurs se disputer des poissons, Martin explique à ses disciples que les démons se disputent de la même manière les âmes des Chrétiens. Et les oiseaux prirent ainsi le nom de l'évêque ; ce sont les "martins-pêcheurs".

Les Marchés de Noël sont les cousins des anciennes foires de St Martin.


Mais aussi...

En Flandres... Dunkerque...

St Martin se fête en Flandres le 10 Novembre ... (westhoek, la Vallée de la Dendre et à Beveren)

Selon la légende, Saint Martin portant la bonne parole sur la côte, aurait été reçu avec beaucoup de gentillesse et aurait bien profité, son âne en aurait profité pour se sauver alors qu'il tentait d'évangéliser les pêcheurs d'un petit village, futur Dunkerque. À la nuit tombée, les habitants et plus particulièrement les enfants du pays n'écoutant que leur bon coeur se sont mis à sa recherche, éclairés par des lanternes ils n'ont pas tardé à retrouver le fugueur dans les dunes, en train de manger des chardons et des oyats..

TN_16655_Pegase

Pour les remercier, Saint Martin a transformé toutes les petites crottes de l'âne en brioches à la forme particulière, que l'on appelle Follard, Voolaeren ou Craquendoules.

Croq

Les enfants chantent en Flandres maritime, cette chanson, le soir de la Saint-Martin :

« Saint Martin
Boit du vin
Dans la rue des Capucins
Il a bu la goutte
Il a pas payé
On l'a mis à la porte avec un
Coup d'balai »

en défilant dans la rue, avec une lanterne en forme de tête, creusée dans une betterave à sucre. Après le défilé, on leur donne un follard et une orange, et le concours de la plus belle lanterne est organisé.

affichestmartin

(Affiche + infos - http://maisonasso.gapi.fr/flashinfo/70044.php)

Bien que d'inspiration chrétienne, la Saint-Martin était en Flandres une fête profane qui, comme Noël, était fêtée dans les écoles laïques.

Contrairement à Halloween, qui est la fête de la nuit et des morts, St Martin est la fête de la vie et de la lumière.

Cette période était celle du Nouvel-An chez les Gaulois.

On retrouve cette tradition en Alsace, en Allemagne (Pays de Bade), au Pays-Bas.


Résumé et réadaptation pour mon blog de ce que j'ai trouvé sur Wikipédia,et autres sites mentionnés au fils des lignes,

Réécriture des Panneaux d'informations dans la Basilique de St Martin - Tours,

Mes Docs et Notes personnelles.


La Visite de la Basilique St Martin est assez impressionnante,
bien que l'aspect intérieur fait relativement récent,
Le silence, les nombreux marbres et la propreté méticuleuse qui y règnent inspirent le respect de tous.
La Soeur qui tient la boutique est vraiment d'une grande gentillesse.


xe2h5b5y

Un gros bisou à mes Ch'tis Parents

Messache percho à mes pinrints si quer :

"j'mingero bin del'coquil' ché bintôt Noal

cha et les gaufs' au chuq ou al'cassondat'

ché quand mêm' quéq'chose y'en a po ichi

tout su'l musiq' de Tino d'Italie

ce s'ro que bonheur

eh ouai j'garde toudis din m'tiête que j'viens de ch'Nord

et j'brairo pour y rev'nir un jour.

hein ?!

vot'camanette, sin anche, sin coulon

et grindes orelles bin su !

****
ainsi qu'aux fidèles et sympathiques Lecteurs/Lectrices,

quelques-uns de plus pour Eliane la douce de Patriarch
pour lui souhaiter un Bon Rétablissement

ainsi qu'un Bon Anniversaire !

n53040rx

*

* * * A bientôt * * *



Posté par A i l e à 10:30 - Eglises et croyances - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 15 janvier 2008

Gourmandise * * *

Un petit Florentin en regardant notre beau petit Château Régional ?

petit_choco_blog


souhait_de_bonne_journ_e et Bises !

Posté par A i l e à 09:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,