Des Ailes aux Nuages

* * * * *Effacer le mouton, garder les nuages, ceux qui font rêver, voyager, imaginer, c'est ainsi qu'est naît Des Ailes aux Nuages. Au fil du temps, le grand cahier se remplit pour ne jamais oublier, peut-être m'aimerez-vous comme je vous aime* * * * *

jeudi 5 juin 2008

L'Ile Tibérine - Rome * * *

CIMG1860

CIMG1864

L'Ile Tibérine "Isola Tiberina" se situe en plein coeur de Rome et mesure 270 x 67 mètres.

Sa forme rappelle celle d'un navire dont la similitude était accentuée à l'antiquité par une proue de Travertin.

Elle est reliée aux rives du Tibre par :

- Le Pont Fabricius (côté gauche vers le Champ de Mars) construit en 62 avant J.C. qui est parvenu jusqu'à nous dans un bon état de conservation,

- Le Pont Cestius (côté droit vers le Trastevere) construit en 46 avant J.C.

CIMG1865
Avant d'emprunter le pont pour se rendre sur l'Ile Tibérine
nous admirons cette superbe demeure, il s'agit en fait d'un musée...

CIMG1868

A l'emplacement où se trouve actuellement le Pont Rotto (ou Pont Brisé au fond sur la photo ci-dessus) se trouvait autrefois le Pont Aemilius, il s'agit du premier pont de pierre de Rome. Après se trouvait le pont Sublicius qui lui était en bois et était le premier pont de Rome aujourd'hui disparu

CIMG1869
L' Hermès quadrifrons à l'entrée du Pont Fabricius

 

Plusieurs légendes entourent cette Ile, au sujet de sa création...

Après la mort de Tarquin le Superbe* (le dernier roi de Rome et grand tyran), les Romains en colère suite au viol de Lucrèce par son fils Sextus, jetèrent son corps dans le Tibre, déposé sur le fond il fut recouvert de boue et de vase, dont l'ile serait à l'origine.

Tarquin_le_Superbe
Tarquin le Superbe 5 (*)
Roi étrusque
(535 à 509)

(*) "Superbe" ne voulant pas dire magnifique, mais avec un caractère très autoritaire...

tintoret_tarquin_et_lucrece
Viol de Lucrèce par Sextus
Le Tintoret, entre 1580-1590

Une autre raconte qu'en fait l'ïle serait née de l'amoncellement du blé des moissons jeté par le peuple Romain dans le Tibre après que Tarquin le Superbe eut été chassé.

Mais aussi, d'après Sextus Aurelius Victor (IVe siècle après J.C.), historien, alors que Rome était frappée par une épidémie de peste en 292 avant J.C., un navire était allé chercher un des serpents sacrés du dieu Esculape à Epidaure dans le Péloponèse pour conjurer l'épidémie. Au retour le serpent s'échappa du navire et nagea vers l'Ile Tibérine montrant ainsi où il désirait que soit établie sa demeure. Un temple (le plus important de l'ïle) fût bâti à cet emplacement, et l'épidémie cessa.

l_ile_tib_rine_maquette
L'Ile Tibérine autrefois, parsemée d'autres temples,
Photo empruntée au Site Maquettes Historiques de Rome >>> ici

R38A

A l'époque antique l'on pouvait se rendre à un temple dédié à Esculape (Dieu grec de la Médecine) qui  ruiné fut remplacé au XIème Siècle par l'Eglise Saint Barthélémy-en-L'ile "San Bartolomeo".

esculape
Le dieu Esculape ...

im_RTFd_017
Trace dans la pierre du Serpent d'Esculape...
Photo provenant du site dédié à l'Ile Tibérine >>> ici
(en Anglais et en Italien)

im_PuntaEst_1872
L'ile Tibérine en 1872...
Photo du site dédié à l'Ile Tibérine >>> ici

im_Aer16
Vue aérienne l'ile Tibérine
Photo provenant du Site dédié à l'Ile Tibérine >>> ici

CIMG1870

CIMG1866
A gauche l'hôpital...

La vocation médicale de l'Ile s'est perpétuée jusqu'à nos jours avec l'hôpital des Frères de Saint-Jean-de-Dieu  fondé en 1584.

CIMG1932

CIMG1933
Les gondoles des superbes réverbères du Pont Garibaldi
par lequel nous sommes passés au retour...

CIMG1934


L'Ile Tibérine est surtout originale vue de l'extérieur, sur place il n'y a finalement pas grand chose à visiter.


 

 

nobleromaine
* * * A bientôt * * *

Posté par A i l e à 07:22 - Escapade à Rome * Février 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 30 mai 2008

Le Mont Palatin - 2/2 - Rome * * *

Le Mont Palatin - Suite


Domitien, fit construire de 81 à 96 avant J.C. :

- La "Domus Flavia" (Partie publique), qui comprenait les salles de réception, la salle du trône, proche de la basilique où se déroulait les procès, le tout protégé par des gardes.

domus_flavia
Photo empruntée au Site Maquettes Historiques de Rome >> ici

CIMG1276

Le_bassin_labyrinthique
Le bassin octogonal labyrinthique était pavé de miroirs
et éclairait jadis l'escalier
qui menait au niveau inférieur

il donnait sur toutes les salles de réception.
(photo trouvée sur le net, la mienne ayant été râtée)

CIMG1315

La Fontaine ovale de la Domus Flavia
était visible de la salle à manger de l'Empereur...

CIMG1316
Détail d'une des colonnes en marbre
devant la Fontaine...

- La "Domus Augustana" (Partie Privée), qui constituait les appartements privés de l'Empereur.

CIMG1307

CIMG1306

CIMG1308

CIMG1304

Ce bassin appartenait à la partie privée du Palais...

CIMG1303

L'Empereur persécuté par l'idée qu'il aurait pu être victime d'un complot, avait fait garnir son palais de plaques de marbre polies supposées servir de miroir, il mourra pourtant assassiné dans sa chambre...

Le Palais Augustana surplombait le Stade Maximus, d'où l'Empereur était acclamé par la foule.

Le_cirque_Maximus

Photos empruntées au Site Maquettes Historiques de Rome  >>ici

cirque_Maximus_deux

Circus_Maximus
L'entrée du Stade Maximus...
Considéré comme le plus grand du monde,
le Stade pouvait contenir jusqu'à 200.000 spectateurs !
mais attention à l'époque où Domitien l'admirait
il était bien plus petit ...

Le Stade Maximum aurait été crée par Tarquin l'Ancien à l'endroit où eut lieu l'enlèvement des Sabines.

l_enl_vement_des_sabines_par_Poussin
L'enlèvement des Sabines...
(Par Nicolas Poussin - Vers 1640 - Musée du Louvre)

644_le_circus_maximus

Vue d'aujourd'hui du Cirque Maximus
sur les ruines de la Domus Augustana...

(Photos trouvées sur le Net)

vue_du_cirque_Maximus

 
Juste à côté d'un autre Stade celui de Domitien mais cette fois sur le Mont Palatin se dressait le Palais de Septime Sévère, Le Stade (160 m x 48 m) qui communiquait avec la Domus Augustana. Il n'était pas destiné à la pratique du sport, c'est ici que Domitien sur les conseils de ses médecins, se promenait au milieu des bosquets, fontaines et des fleurs...

CIMG1319

Le Stade qui faisait partie du palais Impérial
et servait de jardin d'agrément...

CIMG1321

CIMG1300
La loge impériale du Stade...

Le dernier à faire construire son Palais fut Alexandre Sévère, la "Domus Severiana"

CIMG1318
Une tendre complicité dans un des jardins,
une vieille dame lisait
après avoir installé confortablement
et nourri un chat errant...

CIMG1313

En plus j'étais accompagnée  de Rosario, le cousin de Rosy !

CIMG1310

CIMG1305

Etrange ce pin avec à son pied une butte,
mais comme je n'avais pas pris ma pelle...

CIMG1275

C'est ici au zénith du soleil, que nous avons décidé de faire notre pique-nique, c'était tellement calme, lumineux, les oiseaux chantaient, aucun restaurant n'aurait pu rivaliser à tout cela...

Nous aurions été prêts je pense à y faire la sieste en rêvant à l'ambiance près de la fontaine que pouvait savourer les habitants de l'époque.

CIMG1269
Je ne sais pas à quoi servait ce cercle...

Au IIIème Siècle les Palais commencèrent à tomber en ruine, pillés par les goths au Vème Siècle dont le Roi Théodoric vécut quelques temps, puis comme bien d'autres monuments à la Renaissance ils servirent de carrières, pour ensuite se peupler de couvents, de jardins et de vignes.

CIMG1317
Le bâtiment blanc est un ancien couvent,
il abrite à présent le Musée du Palatin où l'on peut admirer ceci...

CIMG1279
Le buste de la Déesse Cybèle...

CIMG1281

CIMG1284

CIMG1286

CIMG1287

CIMG1289
Bien qu'ils soient exposés au mur,
il s'agit en fait de fragments des luxueux dallages
de différents marbres qui ornaient les Palais.
Imaginez le travail qu'ils devaient représenter !
et comme il aurait été agréable d'y marcher pieds nus
aux grandes chaleurs ...

CIMG1291

CIMG1295

J'étais un peu déçue car ces jolies statuettes,
n'étaient en fait que des copies...

CIMG1296

CIMG1297

CIMG1298

Pie IX racheta par la suite les propriétés.

CIMG1229
Un des deux Pavillons de la Villa Farnèse...

Alexandre_Farnese
Alexandre Farnèse
(1520-1589)
nommé Cardinal en 1589...

Alexandre Farnèse arrière-petit-fils du Pape Paul III acheta les ruines du Palais de Tibère et les fit combler au XVIème Siècle pour y faire un jardin "Orti Farnesiani", c'est Vignole, l'Architecte de l'Eglise du Gésu qui s'y attela, des plantes jusqu'ici inconnues en Europe y furent plantées, créant ainsi le premier Jardin Botanique du Monde.  Dire que les ruines y dorment encore...

CIMG1258
Les jardins Farnèse, cerclés d'orangers...

CIMG1257

Napoléon acquit les jardins Farnèse, les fit fouiller.

C'est pour moi le plus bel endroit, d'où viennent les images aériennes du Forum...

CIMG1323
En descendant du Mont Palatin,
nous nous dirigeons vers le Colisée...

CIMG1331
Dernier regard sur ces lieux magiques,
avant de sortir par la grande porte...

CIMG1332


ange_mauve_sur_nuagelivre_pages_qui_tournent
* * * A bientôt * * *

Posté par A i l e à 07:08 - Escapade à Rome * Février 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 29 mai 2008

Le Mont Palatin - 1/2 - Rome * * *

Le Mont Palatin "Palais" en français, est la plus centrale des sept collines de Rome située entre le Colisée et le Cirque Maximus.


CIMG1243

Sur le côté du Forum,
nous gravissons une première série de marches
et arrivons à une cavité, où l'eau murmure...

CIMG1248

Au niveau supérieur, nous comprenons
d'où l'eau provenait...
du bassin d'une fontaine dissimulée
sous une arche moussue,
certainement bien loin de son lustre d'origine,
mais encore tellement jolie,
et elle-même alimentée par une autre fontaine
dans les jardins de la Villa Farnèse qui se situait au dessus ...

CIMG1250

CIMG1251

CIMG1253

Une autre série de marches
celle d'un escalier très élégant,
sur le palier, une jolie fresque à demi-effacée,
Tout ici devait être raffinement...
et nous voilà transportés au coeur de la Villa Farnèse,
mais j'y reviendrai plus loin...

CIMG1254

641_les_jardins_farnese

Du Palatin le Forum...

vue_du_palatin

Ci-dessous, la peinture de
Jean-Baptiste Camille Corot en 1826...

vue_de_jardins_farn_se_camilleCorot_1826_FromGardenFarnese

Du Palatin le Colisée...

CIMG1247

Ci-dessous, la même scène mais vue par
Jean-Baptiste Camille Corot en 1826...

vue_de_jardins_farn_se_camilleCorot_1826

CIMG1273
Dommage que nous ayons encore de la marche à faire,
ici tout est beau et paisible...


Le Palatin a la forme d'un quadrilatère de 2 kilomètres de surface, il représentait le centre de l'ancienne Rome.
Selon la légende, Rome (ou l'un de ses plus vieux quartiers) a pris naissance sur le Mont Palatin.


Légende de Rome

romulul_et_r_mus

Romulus et son frère jumeau Rémus étaient les fils de la Vestale Rhéa Silvia et du Dieu Mars.

Rhéa Silvia était la fille de Numitor, Roi de la légendaire Ville latine Albe la Longue (fondée par Ascagne, Fils d'Enée) et dépossédé du trône par son frère Amulius. Celui-ci, craignant que ses petits-neveux ne réclament leur dû en grandissant, avait pris pour prétexte qu'ils étaient les fils d'une Vestale ayant fait voeu de chasteté et qu'il fallait s'en débarrasser en les jetant dans le Tibre.

Mais l'ordre fût mal exécuté, les nouveau-nés abandonnés dans un panier et livrés au fleuve en échappèrent et survivèrent miraculeusement (protégés par les Dieux dit la légende), nourris par une louve (en latin archaïque, "ruma" désigne "une mamelle", d'où le jeu de mots sur l'origine du nom de la ville de Rome).

tite_live

Titus Livius - Tite Live
(Historien - 59 avant J.C. 17 après J.C.)

Tite-Live avance encore une autre théorie afin d'expliquer cette légende selon laquelle Romulus et Rémus auraient été allaités par une louve : les jumeaux auraient été nourris certes par une lupa, mais au sens de prostituée. Ils furent découverts dans la Grotte du Lupercale, au pied du Palatin, par le Berger Faustulus, gardien des troupeaux d'Amulius, et sa femme Larentia (qui était également, selon Tite-Live, une prostituée que les bergers surnommaient Lupa, « la Louve », d'où l'origine de la légende) qui les élevèrent.

Romulus_et_Remus_recueillis_par_Faustulus
Romulus et Rémus recueillis
par le Berger et sa femme...

(Pierre de Cortone - Vers 1643 - Musée du Louvre)

Plus tard, les jumeaux, à qui fut révélé le secret de leur naissance, tueront Amulius (égorgé par Rémus selon certains, transpercé par l'épée de Romulus selon d'autres) et restaureront leur grand-père Numitor sur le trône d' Albe.

Les deux jumeaux décidèrent alors de fonder une ville en choisissant pour emplacement « l'endroit où ils avaient été abandonnés et où ils avaient passé leur enfance ». Selon Tite-Live, c'est le droit de nommer la ville et donc celui de la gouverner qui serait à l'origine du conflit fratricide. La Ville fut fondée le 21 Avril 753 avant J.C. (début du Calendrier Romain).

Pour se départager, les jumeaux avaient consulté les auspices ; Romulus se plaçant sur le Mont Palatin, Rémus sur l'Aventin. L'interprétation du présage fut problématique : Rémus avait le premier aperçu six vautours, mais Romulus avait fini par en observer douze.

L'historien rapporte deux versions de la mort de Rémus. Selon la première, Rémus tomba (victime d'un coup de pelle du centurion Celer) pendant la bagarre qui suivit le décompte des auspices  ; selon l'autre, il franchit par dérision le sillon sacré que venait de tracer Romulus qui le tua sous le coup de la colère. On raconte enfin que, pris de remords, Romulus enterra son frère sur l'Aventin avec tous les honneurs.

Une légende tardive veut que Rémus n'ait pas été tué, mais simplement chassé et soit parti fonder la ville de Reims (en France) ; ce qui expliquerait le rôle historique de ce dernier dans le cérémonial du sacre des Rois de France.

(Extrait Wikipédia)


Dans les années 40, les fouilles récentes mirent à jour des vestiges datant de l'âge de fer et une série de trous emplis d'une terre plus claire que le sol qui les entourait.

Les Archéologues en déduisirent que ces cavités avaient dû contenir la base de piliers de trois cabanes de l'âge de fer, les premières fondations de Rome, peut-être celles d'un village fondé selon la légende par Romulus.

CIMG1277

CIMG1270

En 2007, Les Archéologues pensent avoir découvert la Grotte "Lupercale" qui aurait abrité Romulus et Remus,

Grotte

étant devenue lieu de culte c'est parée de peintures et de coquillages qu'elle apparaît sous l'oeil d'une sonde...


A l'époque Archaïque, des cultes importants étaient célébrés sur la colline comme celui des Lupercales dédié à la fécondité et célébré le 15 février, fondé dit-on, par Romulus et Rémus en l'honneur de la Louve (en latin lupa) qui les avait nourris.

Des Pontifes appelés Luperques sacrifiaient aux Dieux, durant ces fêtes, des chèvres et de jeunes chiens, et avec des lanières de la peau des chèvres ils fustigeaient les passants.


Les Luperques, presque nus, frottés d'huile, se rendaient dans une grotte située au pied du mont Palatin et qui avait, dit-on, servi de tanière à la louve qui allaitait Romulus et Rémus. C'est dans cette grotte, qu'on appelait
Lupercale, que les sacrifices avaient lieu ; le couteau teint du sang des victimes était essuyé avec un morceau de laine qui avait été trempé dans du lait.

pan
Le Dieu Pan...

Quelques auteurs pensent que les Lupercales avaient lieu en l'honneur du Dieu Pan, dont le nom grec lycoeus est dérivé de lycos, lupus. Ce qui expliquerait peut-être la nature des sacrifices que les Luperques offraient aux dieux... Pan, fils de Jupiter et de la Nymphe Callisto, avait des jambes et des pieds de chèvre (Sacrifices des chèvres), et était protecteur des troupeaux (sacrifices des chiens).


On y célébrait également le culte de la Magna Mater, d'Appolon et de Vesta.

histPalatin

(Croquis trouvé sur le net)

Puis le Palatin connut deux époques distinctes, le temps des Rois et celui des Empereurs.

Pendant la République il était habité par les familles Patriciennes, comme celles de Cicéron et du Poète Catulle.

Octave né sur le mont, puis devenu l'Empereur Auguste, transforma le Mont en Résidence Impériale, en faisant bâtir ses appartements privés "La Maison de Livie" (Nom de son épouse) au 1er Siècle avant J.C. qui occupait le centre du Palatin. Il s'agit d'un exemple typique de maison patricienne de la première période républicaine, à l'intérieur de très belles peintures murales dans les style Pompéien sont conservées. Le Temple d'Appolon  communiquait avec la maison.

Maison_de_Livie
La Maison de Livie (voir main indicatrice)
Photo empruntée au Site Maquettes Historiques de Rome >> ici

Temples_du_Mont_Palatin

Photo empruntée au Site Maquettes Historiques >>> ici

Derrière La Maison de Livie, se trouvait le Temple de la Déesse Victoire, où était conservée une grosse pierre sensée être l'habitacle de la Déesse qui protégea Rome contre les avancées d'Hannibal.

Un peu plus loin l'on pouvait se rendre au Temple de Cybèle : Mère des Dieux (Mattrix Magnae), ou au petit Temple de Junon.

Alors qu'Auguste avait vécu assez simplement, préférant une maison à un palais, ses successeurs eux, firent élever des demeures impériales de plus en plus grandes et luxueuses ...

Néron créa un réseau de long couloir souterrain "Cryptoportique" orné de stucs délicats, reliant son palais  la "Domus Auréa" à ceux de ses prédécesseurs. Caligula y fut assassiné.

CIMG1271

CIMG1272


perle_lilas                                 
Pixinside_2

La suite demain...
Bises à toutes et tous !

Posté par A i l e à 07:00 - Escapade à Rome * Février 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 23 mai 2008

Le Forum Romain - Suite 2/2 * * *

Vous comprenez pourquoi je n'ai pas eu le courage de monter dans la coupole du Vatican ? Hihihi

Prêts à repartir visiter la suite du Forum Romain ?
Suivez-moi ;0)

CIMG1220
Devant à droite, les ruines du Temple de Vesta...
A gauche les trois colonnes restantes du Temple de Castor et Pollux

temple_vesta_deux
Le Temple de Vesta autrefois...
(Photo trouvée sur le net)

À Rome, Numa Pompilius fit bâtir un Temple dédié à Vesta en forme de globe, image de l'univers. C'est au milieu de ce temple que l'on entretenait le feu sacré avec d'autant plus de vigilance qu'il était regardé comme le gage de l'empire du monde, symbole de l'état. Si ce feu venait à s'éteindre, on ne devait le rallumer qu'aux rayons du soleil, au moyen d'une sorte de miroir. Même sans que le feu s'éteignît, il était renouvelé tous les ans, le premier jour de Mars.

numa_Pompilius_roi_de_rome_715___673_Avt_jc
Numa Pompilius Roi de Rome
715-673 avant J.C.

Vesta (La Vierge) : N'avait d'autre symbole que le feu sacré. Une des manières de la représenter était en habit de matrone, vêtue de la stola, tenant de la main droite soit un flambeau, une lampe, une patère, un vase à deux anses (appelé capeduncula), quelquefois aussi un Palladium ou une petite Victoire. Parfois, au lieu de la patère, elle tient un javelot sans fer (une haste), ou une corne d'abondance.
Sur les médailles et les monuments, les titres qu'on lui donne sont Vesta la Sainte, l'éternelle, l'heureuse, l'ancienne, Vesta la mère...

Sa forme actuelle est due à Septime Sévère. Il s'agissait primitivement d'une cabane qui fut remplacée par une  structure de  marbre.

CIMG1221
La Maison des Vestales "Atrium Vestae"...

Le bâtiment considéré comme un palais était composé de 50 pièces et fut souvent remanié : Il s'articule autour d'une cour rectangulaire au centre de laquelle se trouvait une vasque entourée d'un portique orné de statues de Vestales (3ème et 4ème siècles) et de bassins emplis de nénuphars et de poissons rouges.

Vestales
Vestales...
(Photo trouvée sur le net)

Chez les Romains, le feu sacré de Vesta était gardé et entretenu par de jeunes vierges : Les Vestales. Ces jeunes filles étaient choisies dans les plus grandes familles de Rome, à l'âge de six à dix ans. Elles restaient au service de la déesse pendant une durée de vingt à trente ans. Elles rentraient ensuite au sein de la société romaine, avec la permission de contracter mariage. Mais, durant leur sacerdoce, les Vestales qui laissaient le feu s'éteindre étaient sévèrement et même cruellement punies : celle qui violait ses voeux de virginité était mise à mort, parfois enterrée vive.

En compensation de toutes ces rigueurs, les Vestales étaient l'objet d'un respect universel : comme les hauts dignitaires, elles étaient précédées d'un licteur, ne dépendaient que du collège des pontifes ; elles étaient appelées souvent pour apaiser les dissensions dans les familles : on leur confiait les secrets des particuliers et quelquefois ceux de l'État. C'est entre leurs mains que l'Empereur Auguste avait déposé son testament ; après sa mort, elles le portèrent au Sénat Romain.

Elles avaient la tête ceinte de bandelettes de laine blanche, qui leur retombaient gracieusement sur les épaules et de chaque côté de la poitrine. Leurs vêtements étaient d'une grande simplicité, mais non dépourvus d'élégance. Par dessus une robe blanche elles portaient une sorte de rochet de la même couleur. Leur manteau, qui était de pourpre, leur cachait une épaule et laissait l'autre demi-nue. Primitivement elles se coupaient les cheveux, mais plus tard elles portèrent toute leur chevelure. Quand le luxe se fut répandu dans Rome, on les vit se promener en somptueuse litière, ou dans un char magnifique, avec une nombreuse suite de femmes et d'esclaves.

CIMG1222

CIMG1212
Le côté de la Maison des Vestales...

vestatempel052we

Coupe de la Maison des Vestales, autrefois ...
Gravure trouvée sur le net

CIMG1230
On atteint le haut de cette construction
en se rendant sur le Site du Mont Palatin,
c'est de là que j'ai pu vous rapporter ces images "aériennes"...

CIMG1267
Vue des hauteurs du Mont Palatin...
On y resterait des heures, tellement la vue est splendide !!

En avant-plan, les bassins de la Maison des Vestales et les Statues,
En face le Temple d'Antonin et de Faustine.

CIMG1266

Maison_des_vestales
La Maison des Vestales, autrefois...
Photo Maquettes Historiques de Rome...> ici


La_R_gia

En face près de la Maison des Vestales et du Temple de Vesta

La Régia (voir flèche),
Photo du Site Maquettes Historiques de Rome...> Ici

La Régia, Fondée au VIIème Siècle avant J.C. également par Numa Pompilius, second Roi de Rome.

A l'Epoque Républicaine, elle devint le siège du Rex Sacrorum (Roi symbolique des cérémonies religieuses) et demeure du Pontifex Maximus (Grand Pontife - Chef des Collèges Sacerdotaux). On y conservait certaines archives (les actes des collèges et annales "annales maximi" des principaux événements).

La légende veut que Numa Pompilius ait eu pour conseiller politique la Nymphe Egérie et que, souhaitant lui démontrer sa faveur, Jupiter fit tomber sur le Mont Palatin un bouclier portant des inscriptions prophétiques pour Rome (selon d'autres écrivains classiques, le bouclier serait apparu dans la Regia et proviendrait du Dieu Mars). Reconnaissant l'importance de ce bouclier divin, le roi Numa en fit produire onze répliques. Ces objets devinrent les Ancilias, les boucliers sacrés qui faisaient l'objet d'une procession annuelle par les Prêtres Saliens.

La Régia eut à déplorer plusieurs incendies, en 148 avant J.C. et en 36 avant J.C. mais luxueusement reconstruite par Cn. Domitius Calvus elle se trouva à nouveau dévastée par un incendie en 191


CIMG1226
Le Temple de Romulus...

Dédié au fils de l'Empereur Maxence, les portes en bronze sont d'époque.
Derrière se trouvait l'ancienne Bibliothèque du Forum de la Paix.
Puis les restes du temple servirent de vestibule à l'église Saints-Côme-et-Damien remplaçant la Bibliothèque. Visite possible mais inaccessible directement du Forum, on peut y admirer des mosaïques considérées comme les plus belles de Rome. (Nous ne nous y sommes pas rendus).


CIMG1264
En face, la Basilique Maxence, aujourd'hui...

C'était l'un des derniers plus imposants édifices de Rome, commencé par Maxence en 308 après J.C. et achevé en 312 par Constantin après sa victoire contre ce dernier. (Elle est aussi appelée Basilique de Constantin).

La Basilique mesurait 100 mètres de long sur 65 mètres de large.

L'entrée primitive située à l'Est (vers le Colisée)  et précédée d'un Narthex à l'époque de Maxence, fut transférée sur le côté sud côté Via Appia sous le règne de Constantin, ce qui eut pour effet de changer l'orientation du bâtiment et donc la perception de cet immense espace.

Basilique_St_Maxence
La Basilique de Maxence, autrefois...
Photo provenant du Site Maquettes Historiques...> ici

L'abside abritait une Statue colossale de Constantin (visible au Palais des Conservateurs au Capitole). Les parties découvertes de la statue étaient en marbre tandis que le reste était réalisé à l'aide de divers matériaux. La tête possédait un regard magnétique et inquiétant, imaginez la hauteur globale de cette statue dont uniquement la tête mesurait de 2.80 mètres de haut et les pieds de 2 mètres !

pt17981
Fragments de la Statue de Constantin - Musée du Capitole...

int_rieur_basilique_de_maxence
Intérieur supposé
d'après le Site Maquettes Historiques de Rome...> ici

La Basilique était divisée en 3 nefs, huit piliers et colonnes cannelées hautes de plus de 14 mètres. La voûte d'arête s'élançait à 35 mètres de haut, le toit était recouvert d'un dôme de plaques en bronze doré ! (plaques  qui furent démontées par Honorius 1er pour couvrir la première Basilique St Pierre).

Seulement voilà, un tremblement de terre au IXème Siècle détruisit une partie du monument, et ce que l'on voit actuellement (pourtant très imposant) n'est que la petite nef septentrionale, ses voûtes en berceau à caissons de plus de 24 mètres de haut, étaient perpendiculaires à la nef et servaient de contreforts à la partie centrale.

Ce Monument inspira fortement les Artistes de la Renaissance dont Bramante dans son projet de l'actuelle Basilique St Pierre...


CIMG1233
L'église Santa Francesca Romana...

La Sainte à qui l'église doit son nom prenait soin des pauvres romains au XVème Siècle.
C'est aussi la patronne des automobilistes, les véhicules sont bénis le jour qui lui est dédié.


CIMG1234
L'Arc de Titus...

Construit en 81 par l'Empereur Domitien, pour célébrer les victoires remportées en 66 en Judée, par son père Vespasien et son frère Titus. 

CIMG1238

Les fresques très abîmées laissent encore entrevoir des scènes de la vie de Titus : La prise de Jérusalem, des soldats vainqueurs emportant le butin pris au temple, le char impérial conduit par la Déesse Rome.

CIMG1239

La dernière restauration date de 1810, il aurait besoin de se refaire une beauté ;0)


CIMG1261
Vue des hauteurs du Palatin sur,
L'église Santa Francesca Romana,
L'arc de Titus,
et le Colisée...


CIMG1346
Vue depuis le Colisée,
Les colonnes sont celles du Temple de Vénus et Rome...

Ce serait l'Empereur Hadrien lui-même qui aurait dessiné les plans de ce vaste ensemble construit en 135 à l'emplacement du Vestibule de la Domus Auréa de Néron (voir mon post sur le Colisée).

Temple_de_V_nus_et_Rome
Le Temple de Vénus et Rome, autrefois...
Image virtuelle provenant du Site Unicaen... > ici

Vénus était la Mère d'Enée, lui-même père de Romulus et Rémus, fondateurs de Rome.


CIMG1342
Au bout du Forum et de la Via Sacra,
on peut poursuivre avec la Visite du Colisée !

Je vous laisse le visiter ici...
Je ne vous suis pas j'ai trop mal aux pieds hihihi !


Aux Historiens de passage, je tiens à m'excuser pour certaines dates qui pourraient s'avérer inexactes, mes posts sont tirés de notes sur sites, de livres touristiques en ma possession, d'internet... Sur ces supports, curieusement les dates se contrarient, je suis donc amenée à faire un choix en tentant de mettre celles qui paraissent les plus plausibles...

Aux Elèves qui recherchent des infos pour un exposé scolaire, comme je l'ai précisé plus haut prenez les dates avec beaucoup de précaution, je ne voudrais pas me sentir coupable de vous avoir désinformés...

A toutes et tous, Merci de suivre ce voyage au fur et à mesure avec intérêt, vous êtes adorables ! Sans vos commentaires j'aurais jeté l'éponge depuis quelques temps, tellement cette rédaction est longue, complexe...
D'un autre côté cela me permet en même temps d'approfondir ma culture touristique !

(Je rappelle que vos commentaires arrivent directement dans ma boîte e-mails et ne sont plus visibles sur mon Blog, pour plus de facilité de "papotages" "de liberté d'expression" mais soyez sûr-e-s que je lis avec intérêt et y répondrai, c'est la moindre des politesses que je vous dois, mais aussi quel plaisir !! ...)

L'Aventure Romaine n'est pas terminée !


157
*** A bientôt donc ***

Posté par A i l e à 07:35 - Escapade à Rome * Février 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 22 mai 2008

Le Forum Romain - Suite 1/2 * * *

Retour sur Rome, attention ce Post est assez long ;0)

CIMG1130

A la nuit tombante,
nous n'avions pas pu résister à l'envie d'aller voir de loin
ce qui serait notre excursion du lendemain...
*
Une formidable promenade, où semblaient nous parler
les Monuments témoins de l'Antiquité Romaine...


Pour commencer...

Entre le Xème et le IXème Siècle avant J.C., la vallée qui correspondait à l'emplacement du futur Forum était encore une zone marécageuse, dont les habitants des villages du Capitole et du Palatin avaient fait leur nécropole.

Vers la fin du VIIIème Siècle avant J.C. la zone fut recouverte d'un pavement en terre battue, l'endroit faisait partie d'un unique centre urbain, probablement divisé en deux parties : Le Comitium destiné aux activités politiques, et le Forum destiné aux activités commerciales.

Après le sac perpétré par les Gaulois en 390 avant J.C. on procéda à la restauration des lieux et à la construction de nouveaux édifices.

Après la victoire sur Carthage (202 avant J.C.) et l'avènement de Rome au rang de Capitale de la Méditerranée, le Forum fut adapté aux nouvelles exigences de représentation et l'on construisit quatre Basiliques tandis que l'on procéda à la réfection des principaux Temples.

L'entreprise commencée par Sylla, poursuivie par César et terminée plus tard par Auguste avec la rationalisation de l'espace urbain.

La construction des Forums Impériaux fit du Forum Républicain un décor monumental visant à l'exaltation des fastes de la dynastie. Le Forum conservera cette fonction durant toute l'époque impériale.

Le Forum était traversé par la Via Sacra qui formait l'itinéraire des processions religieuses et triomphales des Généraux victorieux, chargés du butin et suivis par des foules de prisonniers et ce jusqu'en 608, année de l'érection des édifices qui avaient été christianisés.

Au Moyen-Age, le Forum, était devenu qu'un vaste pâturage appelé le "Campo Vaccino".

Jusqu'au XVIIIème Siècle, Les Monuments les plus importants furent tour à tour transformés en forteresses, en carrières ou en fabriques de chaux éteinte, jusqu'à se faire oublier, noyés pour certains sous des tas de terre et de gravats...


CIMG1171
Vue sur le Forum, depuis la terrasse derrière le Capitole...

Au fond, après le Campanile de l'Eglise Sta Francesca Romana, le Colisée.

A droite les bases du perron et des colonnes seuls témoignages de la Basilique Julia :

C'était pourtant le bâtiment le plus vaste et le plus luxueux du Forum (101 x 49 m), construite par César en 69 avant J.C., reconstruite par Auguste suite à un incendie en 9 avant J.C et restaurée par Domitien après l'incendie de 283, elle possédait 5 nefs.

Elle était destinée à l'exercice de la justice civile, on pouvait y compter 180 magistrats, l'endroit était très bruyant, les avocats payaient des spectateurs pour applaudir leurs argumentations et huer leurs adversaires depuis les galeries supérieures ! Entre deux procès certains traçaient sur la pierre des quadrillages (damiers, morpions, jeux de dés ?) pour passer le temps.

Ne faites pas comme moi allez voir les vestiges de la Basilique Aemilia...à l'opposé de celle de Julia, avant le Temple d'Antonin et de Faustine, vous pourrez y voir des pièces fondues dans la pierre suite au grand incendie dont elle fut victime en 410 lors du sac de Rome.

Elle date de 179 avant J.C., était longue de 100 mètres et servait de lieu de rencontre aux politiciens, des usuriers et des collecteurs d'impôts, et oui ils existaient déjà...

Au centre de la photo : 8 colonnes en granit lisse surmontées de chapiteaux ioniques, les restes du Temple de Saturne.


CIMG1179
Des pièces sont jetées par les touristes
de la terrasse du Capitole
sur les restes du Portique des Dieux conseillers,
Pour acheter une place au Paradis ?

CIMG1178
Vue de la terrasse du Capitole,
L'imposant Tabularium...

Il se situe sur les pentes du Capitole, c'était un bâtiment destiné à abriter les archives de l'Etat.

il a été érigé par Sylla en 78 avant J.C.

Sylla
Lucius Cornelius Sylla
  (138 ­ - 78 avt J.C.)
Général et Homme politique         Romain
Patricien sans grande fortune.

CIMG1203
Le Tabularium, vu d'en bas côté Forum,

Devant les trois colonnes qui forment l'angle d'un pronaos hexastyle, tout ce qui reste du Temple de Vespasien construit par Domitien en 94.

L_escalier_des_G_moniae
Photo provenant du Site Maquettes Historiques ...> ici
    En haut Le Tabularium,
Devant lui les Temples de  Saturne,
Vespasien,
Devant eux, l'Arc de Septime Sévère,
A gauche derrière les colonnes,
la Basilique Julienne,

Autrefois...


CIMG1192
Nous redescendons la terrasse pour commencer la visite...
agréablement surpris que l'entrée soit gratuite !!

*

Nous nous rappelerons longtemps, d'un groupe de jeunes femmes Chinoises,
perchées sur des très hauts talons,
tentant de maintenir l'équilibre en se tenant les unes aux autres,
sur les pavés inégaux de la Via Sacra...
ou de certains qui voulaient traverser cette "mer" de pavés avec
leurs valises d'Avion dans un vacarme sans nom...
Ah la vie moderne...   ;0)
Je n'ai pas eu l'idée de photographier la scène

*

CIMG1193
Dès l'entrée de magnifiques colonnes
de l'ancien Forum de Jules César,

nous accueillent...


CIMG1173
A gauche les colonnes du Temple de Vespasien...
Au centre l'Arc de Septime Sévère...
En avant-plan à droite, les Colonnes restantes du Temple de Saturne...

CIMG1176

Au centre l'Eglise  S. Luca et Martina (entièrement reconstruite à partir de 1635 par Pierre Cortone)

A gauche le Côté des colonnes du Temple de Vespasien.

CIMG1202
Détails des colonnes restantes du Temple de Saturne...

Construit à la demande du Consul Titus Larcius, en 498 avant J.C. il fit toujours office de Trésor Public, c'est ici qu'étaient également conservés les étendards des légions et les décrets du Sénat. Une cella souterraine renfermait les trésors sacrés. Il fut reconstruit en plus grand en 42 avant J.C. mais détruit au IVème Siècle à la suite d'un incendie. Ces colonnes enfouies par le temps, le sont restées jusqu'au XVIIIème Siècle.

temple_de_saturne
Le Temple de Saturne au centre...
Photo du Site Maquettes Historiques de Rome...> ici


CIMG1195
L'Arc de Septime Sévère...

Erigé en 203 pour célébrer le 10ème anniversaire de l'avènement de l'Empereur Septime Sévère, ainsi qu'en l'honneur de ses fils Geta et Caracalla.
Caracalla qui avait assassiné son frère fit effacer son nom.
Les fresques représentent les Victoires de l'Empereur contre les Partes (Iraniens et Irakiens d'aujourd'hui);
Au Moyen-Age l'Arc abritait la boutique... d'un barbier ;0)

CIMG1194

CIMG1200

CIMG1196

CIMG1199


CIMG1268
Vue des hauteurs du Mont Palatin sur le Forum...
Au fond à gauche le Monument blanc de Victor Emmanuel II,
Au centre à gauche, l'Arc de Septime Sévère,
A gauche, les trois colonnes du temple de
Castor et Pollux (ou des Dioscures),

Au centre à droite, La Curie :

Le grand bâtiment en briques (toit triangulaire) était la Curia Julia "La Curie" elle n'était pas ainsi à l'origine mais recouverte de marbre.
Autrefois la première curie se situait à la place de l'église S. Luca et Martina incendiée en 52 avant J.C. il s'agissait du Siège du Sénat.
Jules César la fit reconstruire en la déplaçant (à l'endroit actuel). Puis elle fut restaurée par Domitien en 94.
300 sénateurs pouvaient y siéger.
Transformée en église au VIIème Siècle, elle fut restaurée de 1930 à 1937.
L'intérieur grandiose est dominé par un plafond de bois, haut de 21 mètres, large de 18 mètres et d'un dallage est de marbre... Aujourd'hui on y trouve deux bas-reliefs vantant la générosité de Trajan et qui faisaient partie de la balustrade de la Tribune des Harangues (Tribune des Orateurs) - Nous n'avons pas visité l'intérieur -

CIMG1265

CIMG1217
Les trois colonnes restantes du Temple de Castor et Pollux,
appelé également Temple des Dioscures ...

Consacré en 484 avant J.C., dédié aux fils jumeaux de Jupiter, restauré en 117 avant J.C. et en 6 après J.C. par Tibère. Ce Temple abritait les poids et les mesures.


CIMG1205
A gauche au pied de la colonne la base
de la Tribune aux Harangues,
d'où parlaient les orateurs...

CIMG1207
La colonne de Phocas...

Elevée en 608 par Smaragdus (vice-roi) à l'honneur de l'Empereur Byzantin Phocas, qui avait offert le Panthéon au Pape Boniface IV. Elle est le dernier monument du Forum, elle mesure 13,5 mètres.


Statue_de_Constantin_au_centre_du_Forum
La Statue Equestre de l'Empereur Constantin
qui se trouvait au centre du Forum
(Image virtuelle provenant du net
on dirait du chocolat... rire !!)


CIMG1209
Le Temple de César...

Le petit toit triangulaire de protection au pied du Temple d'Antonin et Faustine, abrite les restes du Temple de César Divinisé, là où le dictateur avait été incinéré en 44 avant J.C.
C'est Octave qui l'avait fait construire en l'honneur de son Oncle.
Le Temple avait été consacré en même temps que l'Arc d'Auguste en 29 avant J.C.


CIMG1208
Le Temple d'Antonin et de Faustine...

CIMG1213

Antonin
Antonin fils adoptif d'Hadrien
Titré le Pieux par le Sénat
(Empereur de 138 à 161)

Faustine
Son épouse Faustine,
titrée Augusta par le Sénat.

CIMG1219

Le temple fut érigé et dédié en 141 par Antonin le Pieux à la mémoire de sa défunte épouse Faustine alors qu'elle n'avait qu'une quarantaine d'années. Le Sénat le consacrera également au culte d'Antonin après le décès de celui-ci en 161.

L'inscription qui est inscrite sur ce temple est :
" DIVO ANTONIO ET DIVA FAVSTINA - EX-S-C "
ce qui signifie :
" Ce temple fut construit pour le divin Antonin et la divine Faustine sur l'ordre du Sénat "

CIMG1216

L'édifice hexastyle et prostyle se dresse sur un haut podium précédé par des escaliers modernes. Les colonnes de marbres cipolin, hautes de 17 mètres, présentent des cannelures (en haut) où furent placées des cordes, tirées par des boeufs pour tenter en vain de les abattre !

Au XIème Siècle, le Temple fut transformé en Eglise dédiée à San Lorenzo in Miranda, car d'après la tradition St Laurent y fût condamné.

L'édifice "récent" que l'on peut voir est de 1601.

CIMG1227

La frise en marbre se montre encore très élégante, elle est typique du classicisme de l'époque des Antonins...


d_esse
LA SUITE DEMAIN !

* * * Bises à toutes et tous * * *

Posté par A i l e à 07:01 - Escapade à Rome * Février 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 15 mai 2008

Le Château St Ange - ROME * * *

  CIMG1835

Le Château Saint Ange ou Castel Sant'Angelo est situé sur la rive droite du Tibre, la Via della Conciliazione qui mène au Vatican.

Antonin_le_pieux
Antonin le Pieux (86-161)...

Sa construction remonte à 130 après J.C. sur les plans supposés de Demetriano, et s'est achevée par Antonin le Pieux en 139 soit un an après le décès de l'Empereur Hadrien, il était destiné à servir de mausolée pour y faire reposer les cendres d'Hadrien ("Hadrianeum") et celles de ses successeurs (Antonin le Pieux, Marc-Aurèle, Commode, Septime Sévère jusqu'à l'Empereur Caracalla en 217).

Empereur_Hadrien
L'Empereur Hadrien (76-138)...

CIMG1941

CIMG1946

Le Pont Aelius, a été construit à la demande de l'Empereur Hadrien pour rejoindre directement l'entrée monumentale de son Mausolée.

CIMG1957

CIMG1962

Le Mausolée était doté d'une base dont les murs extérieurs étaient "peut-être" recouverts de marbre et de pilastres surmontés de statues ... coiffé d'un tumulus de Cyprès !! surmonté d'un donjon carré lui même rehaussé d'un quadrige en bronze conduit par Hadrien personnifié en dieu Soleil (Hélios).

R84F

Le Mausolée d'Hadrien à l'origine,
d'après les Maquettes Historiques de Rome > ici

R48X

CIMG1948
On entre dans la forteresse
par un très large couloir en colimaçon,
par moment, on peut remarquer des infimes
morceaux de mosaïque au sol
et des petites cellules creusées dans les parois...
*
Le couloir nous amène à la Cour de l'Ange ...

Découvrir des images panoramiques du château actuel ?
tournez la clef !

cl__du_paradis


En 271, l'Empereur Aurélien transforme le mausolée en forteresse qui jouera un rôle important dans les guerres gothiques.

170px_AURELIANO
L'empereur Aurélien (215-275)

En 537, quand Vitigès attaque Rome, les soldats se servent des statues de bronze qui le décore comme projectiles contre l'ennemi.

Le château doit son nom selon une légende...
Alors que sévissait la peste en 590, le Pape Grégoire 1er est témoin de l'apparition de l'Ange St Michel sur le sommet de la tour, remettant son épée au fourreau sensé annoncer la fin du fléau, une première statue pour commémorer l'évènement est placée au sommet de la tour, elle était en bois.

Marozie, fille de Théophylacte, Duchesse de Toscane, qui aura un fils avec le Pape serge III, et considérée figure de proue de la pornocratie, en fait sa résidence .

Le Château passe ensuite à la puissante Famille des Crescenzi, dont Jean XIII est issu (beau-frère de Marozie).

Jean_XIII
Jean XIII (938-972)...

CIMG1969

Le Quartier Borgo aménagé pour recevoir les pélerins se fait attaquer et dévaster par les Sarrasins en 846, qui pillent également la Basilique St Pierre, le Pape Léon IV fait monter une muraille pour intégrer le quartier au Château jusqu'à la Basilique, cette zone est surnommée la "Cité Léonine".

L_on_IV
Le Pape Léon IV
(Pape de 847-855)

En 998, Crescentius Nomentanus, frère de Jean XIII, suite aux assauts d'Otton III, est décapité et exposé sur la plate-forme de la citadelle en "compagnie" de 12 autres romains pour s'être rebellé contre le Pape Grégoire V.

En 1083, le Pape Grégoire VII, s'y réfugie, le Château devient un bastion pour les Papes.

Pour contrer la Famille Colonna, possesseurs du mausolée d'Auguste (mausolée construit à l'identique mais de l'autre côté du Tibre) la puissante Famille Orsini, s'adjuge le château.

EN 1277, Nicolas III issu de la famille Orsini, fait bâtir un passage dans la muraille "passeto" reliant le Château au Vatican, offrant ainsi une possibilité d'évasion rapide du Pape en période trouble.

CIMG1968

CIMG1958

CIMG1967

Grégoire XI subit l'hostilité du peuple romain,

Gr_goire_XI
Le Pape Grégoire XI
Le dernier Pape français (1329-1378)...

En 1378, la foule démantèle une bonne partie de l'édifice.

En 1390, Boniface IX et l'Architecte Lamberti restaurent le château à demi en ruines :
Ils y font percer une large rampe permettant le transport de vivres et de munitions,
Des meurtrières sont creusées dans les murailles,
Un étage en brique est ajouté sur la partie antique.

IX
Le Pape Boniface IX (1355-1404)

CIMG1991

Le Pape Nicolas V (1398-1455) ajoute à l'édifice des bastions et deux tours.

CIMG1940

En 1493, Alexandre VI restaure le corridor du Vatican.

Alexandre_6
Le Pape Alexandre VI (1431-1502)

A partir du XVIème, plusieurs salles sont construites, ces aménagements permettent à Clément VII issu de la Famille Médicis, de résister six mois au siège des Lansquenets de Charles Quint lors du terrible sac de Rome de 1527, mais le Pape finit par se rendre et est emprisonné.

cl_ment_VII
Le Pape Clément VII (1478-1534)

charlesquint
Charles Quint (1500-1558)

C'est dans ce château que sera conservé pendant des siècles le Trésor de l'Eglise.

En 1542, les pièces sont décorées de stucs et de fresques à la demande de Paul III Farnèse (qui avait d'ailleurs connu l'obscurité des cachots, lorsqu'il n'était que Cardinal).

Paul3
Le Pape Paul III (1468-1549)

CIMG1989

CIMG1988

CIMG1990
Des extraits de fresques ici et là...
désolée pour la netteté mon appareil
n'aime pas trop travailler sans flash,

La plupart des grandes fresques sont interdites à la photographie...

ME0000073281_3

Dans cette salle, il faut remarquer,
près de la porte d'entrée,
l'étrange peinture en trompe-l'oeil,
d'un courtisan entrant dans la salle Pauline,
de Perino del Vaga et Pellegrino Tibaldi (1546-1548)...

CIMG1992

Fresques très dénudées dans la chambre du Pape...

CIMG1993

CIMG1995
Dans un des couloirs étroits, de jolis décors,
aux teintes très fraîches...

CIMG1996


Pour remplacer les précédentes Statues de l'Archange Michel, une Statue en marbre de l'Archange est sculptée et dressée sur le sommet de l'édifice par l'Artiste Raffaello da Montelupo en 1544, puis remplacée en 1753 par une autre en bronze dessinée par l'Architecte flamand Pieter Verschaffelt (6 Statues se sont succédées au fil du temps).

CIMG1963

La cour intérieure de la tour ou Cour de l'Ange...

CIMG1964

L'Ange en marbre de Raffaello da Montelupo
qui coiffait autrefois la tour ...

CIMG1965

CIMG1966

La Boule de la rampe d'escalier
menant à la terrasse...

CIMG1997

L'ange en bronze de
Pieter Verschaffelt...

CIMG1999

En 1870, le Château sert de caserne et de prison militaire.

Restauré au début du XXème, le Château Saint-Ange d'autrefois si mouvementé, est devenu un lieu paisible où de sa terrasse on peut admirer une vue digne d'une carte postale, et savourer le trésor d'aujourd'hui le Capuccino ou le Chocolat dont les Italiens ont le secret.

CIMG2001
Allez petit bonhomme,
plus tard tu te souviendras que nous étions
tous montés sur un des plus beaux toits de Rome...

CIMG1984

CIMG1982
Une de mes plus belles images, quel souvenir...

CIMG1986

CIMG1987

Bien-sûr il y a beaucoup de pigeons à Rome ...
Et j'adore regarder la tête de Monsieur Aile
qui n'aime pas trop ces volatiles,
qu'il surnomme des rats volants ;0)

CIMG1960

Mais il y a d'autres "z'Ailés"
vous avez dû les remarquer
de chaque côté du Pont,
et ceux-là j'ai pris un plaisir fou
à leur tirer le portrait...

Sculptés par l'Ecole du Bernin et installés sous Clément IX, ils tiennent chacun un instrument de la passion du Christ, les voici en détail :

CIMG1942

CIMG1943
Celui portant l'éponge de vinaigre,

CIMG1947
...portant l'inscription,

CIMG1949
...portant la croix,

CIMG1950
...portant le linceul,

CIMG1951

CIMG1952

CIMG1953
...portant la couronne d'épines,

CIMG1954

CIMG1955


* * *cherubinà bientôt ! * * *

Posté par A i l e à 07:22 - Escapade à Rome * Février 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 2 mai 2008

Les Thermes Romains de Caracalla - ROME

Vous êtes prévenus, ce post est assez long,
La raison est que je n'ai pas vu beaucoup de photos à ce sujet sur le net, alors ... Je me suis défoulée ;0)


Therme = Thermae (en grec) = Chaud

Il s'agissait d'établissements de bains publics, considérés comme parmi les plus grands et les plus luxueux de l'époque (après ceux de Dioclétien) construits sur 11 hectares.

Ruinés ils restent pourtant les mieux conservés.

Situés dans le prolongement de la Colline de l'Aventin sur la Colline du Caelius, orientés de manière à recevoir un maximum de soleil. Leur construction a commencé à la fin du règne de Septime Sévère en 212 après J.C. pour se prolonger sous celui de Caracalla jusqu'en 216 et bien au delà pour le mur d'enceinte.

Carracalla
Le sanguinaire Empereur Caracalla

Les thermes ont été inaugurés en 216 après J.C. par l'Empereur du même du nom.

thermes_autrefois
Photo provenant du site Maquettes Historiques >>ici

L'établissement thermal formait un rectangle assez compact de 214 mètres de long sur 110 mètres de large. Les toits étaient de tuile ou en coupoles.

Les murs mesuraient plus de 20 m de haut, très épais pour éviter l'influence des températures extérieures, ils soutenaient la poussée des voûtes et étaient noyés dans un mortier fait d'un mélange de chaux et de différents produits, appelés agrégats (Opus caementicium) puis parés de briques rouges.

D_tail_briques

Les briques étaient fabriquées à 80 kms au Nord de Rome à Mugnano dans les Ateliers de Tullus Domitius et son frère Lucanus.

Les Thermes de Caracalla étaient d'aspect extérieur très sobre, mais à contrario, l'intérieur était d'une grande richesse.

Les murs des salons principaux étaient revêtus de marbres de couleur ornés de bronze doré, les plafonds probablement décorés de peintures.

Les sols de presque toutes les salles étaient ornés de mosaïques.

Extraits_mosa_ques
Des éclats de mosaïque, blanc, noir, vert, rouge,
trouvés au milieu des graviers où tout le monde marche...

CIMG2125
ici de la mosaïque comme des écailles...

d_tail_du_sol_de_la_palestre
Détail du sol de la première Palestre...

Les bassins étaient décorés de statues et de fresques ; enfin certaines baignoires étaient creusées dans les marbres les plus précieux, les autres étant exécutées en basalte, granite, porphyre, albâtre (les fouilles de l'époque moderne ont permis de le confirmer).

Blog_baignoire_de_Caracalla
Le Palais Farnèse,
siège de l'Ambassade de France
Place Farnèse à Rome,
devant l'une des deux baignoires
provenant des Thermes de Caracalla...


On peut admirer aujourd'hui une superbe mosaïque découverte de 1824 exposée aux Musées du Vatican, qui représente des Athlètes en situation ou avec leurs trophées... Une mosaïque qui à mon sens n'a rien à faire là-bas ! ... (idem pour la baignoire en granite gris égyptien qui se trouve sur la Place Farnèse en face de l'Ambassade de France et qui sert à présent... de fontaine ! Ou la colonne transportée jusqu'à Florence, en 1563)

23741552

Le sort n'en est pas moins triste pour les mosaïques où figurent des dauphins, des divinités aquatiques, des animaux, des figures humaines ou des dessins géométriques, pour plusieurs très abîmées et qui dorment à ciel ouvert, attendant protection au sein même de leur lieu de trouvaille ... A quand un Musée Thermes de Caracalla ?

Les Fragments de Fresques ...

CIMG2120

CIMG2101

CIMG2109

CIMG2117

CIMG2118

CIMG2119

CIMG2121

CIMG2123

CIMG2127

CIMG2128


Mais revenons à "nos moutons"   ;0)

L'établissement pouvait accueillir jusqu'à 1600 baigneurs.

L'alimentation en eau, était assurée par aqueduc situé en dessous des thermes pour maintenir la pression et apporter l'eau aux différents bassins depuis les 64 citernes de 80.000 mètres cubes chacune.

L'eau était chauffée dans une chaudière au sous-sol (Praefurnium), située au-dessus du foyer alimenté avec du charbon de bois entretenu par des esclaves, puis elle arrivait par un système de tuyauteries.

bains_romains
(Croquis provenant du net >> ici)

L’air chaud circulait sous les bains surélevés par des piliers de briques, ainsi que dans les murs par des conduits en briques creuses (Tubulare / Tubuli)


Le Citoyen Romain aimait s'y rendre chaque jour en début ou fin d'après-midi après le Négotium (les affaires), et passait d'abord par :

Web_Planthermes13400

    - L'Apodyterium (Voir n°2 près des entrées) : Vestiaire pour y déposer ses vêtements dans des niches qui étaient surveillées pour les plus riches par leur esclave,

L'exercice physique...

    - le Gymnase

CIMG2097
  L'ancien gymnase...

IMGP4202
Le plan de visite...

    - La Palestre : Il s'agissait d'une cour pour les exercices physiques on pouvait y faire des jeux de balles, de l'haltérophilie,

CIMG2110
Pour commencer la visite intérieure,

nous devions entrer par la Palestre...

Palestre_ouest

Palestre
La 1ère Palestre...

CIMG2105
Les sols étaient légèrement inclinés pour évacuer l'eau

Palestre_d_tail_ouest
Manifestement un étage donnait sur la Palestre,
il est supposé qu'il y avait également une terrasse ...

    - Un Couloir qui conduisait aux bains où l'on trouvait également baignoires et latrines,

Pour ceux qui ne voulaient pas faire de sport, ils pouvaient se rendre directement aux...

Les Saunas...

Section_on_Caracalla_Baths

    - Le Caldarium, immense rotonde de 34 mètres de diamètre, coiffée d'une coupole appuyée sur huit piliers d'une hauteur estimée à ... 45 mètres ! (aujourd'hui rasé...).  Le tout était inondé de lumière naturelle qui entrait par les fenêtres situées entre les piliers. La température élevée se faisait grâce à la proximité avec le Praefurnium (chaudière au sous-sol).

CIMG2130
Il ne reste rien du Caldarium et de sa coupole...

Le Caldarium était divisé en deux parties :   

            * Le Sudatorium : Bains de vapeur sèche et très chaude ; Les bassins métalliques contenaient du charbon de bois ardent, la température était portée à 60°, ils étaient destinés à activer la transpiration.

            * Le Laconium : était une salle de petite dimension où l'on y faisait un court passage, la température approchait les 70°.

Les baigneurs portaient des sandales de bois pour ne pas se brûler le dessous des pieds.

La saleté et les peaux mortes étaient éliminées ensuite en se raclant la peau avec un grattoir courbe (strigille).

strigilenx0
Un strigille...

Les bains...

             Tièdes...

    - Le Tepidarium : Une Petite salle pour prendre un bain tiède et se reposer (on s'y délassait environ 1/2 heure), il s'agissait de la salle la plus luxueuse,

Les Bains...

            Froids...

 Baths_Caracalla_Rome_North_South_axis

     - Le Frigidarium : Véritable nef qui mesurait 58 m x 24 m, elle possédait trois voûtes soutenues par huit piliers de granit gris d'Egypte,

Puis on terminait ...

     - Au Natatio : La Grande Piscine peu profonde, qui avec ses 50m de long et 22m de large aurait pu rivaliser avec les piscines de compétition de notre temps .

CIMG2111
Après l'arche, la grande piscine,
elle était ornée de piliers de granit,
eux-même décorés de statues de marbre.
Nous pouvons encore voir la trace verticale en face...

CIMG2129
Le bassin de la grande piscine était alimenté
par des bouches triangulaires...
CIMG2124
Une idée de la hauteur impressionnante des lieux
quand on était à la piscine...

CIMG2115
Devant la trace de la fontaine
qui était face à la piscine...

403px_CaracallaThermae
(Gravure provenant de Wikipédia)

caracalla_leduc
Interprétation de Violet Leduc...
(photo trouvée sur le net)
Le hall d'où l'on pouvait se rendre aux frigidariums latéraux,
on retrouve la même fontaine qui débouchait vers la grande piscine...

Caracalla
La piscine devait ressembler à ceci ...
Le rêve non ?
(Photo trouvée sur le net)

CIMG2114
La Grande Piscine à nouveau,
(Photo prise du panneau explicatif sur place...)

Dans_le_palestre
La deuxième palestre, avec ses restes
de mosaïques et sa colonne brisée...

CIMG2116

Mais l'on pouvait aussi se rendre :

Chambres_et_Gymnases
  Ici, les chambres pour les bains privés...

   - Dans des Chambres pour prendre des bains privés, puis en sortant de l'eau se faire masser avec des huiles ou du sable, se faire épiler, parfumer ou aller dans des chambres ouvertes pour prendre un bain de soleil ou pourquoi pas passer sous la douche (Lavatio).

Mais ce n'est pas tout !

Les Romains pouvaient se promener dans ses Jardins agrémentés de bancs et de fontaines, aller dans des Boutiques, Tavernes, Restaurants, ou se rendre dans les Bibliothèques (Exedra) pour discuter et même aller écouter des Conférences ...

CIMG2140
Je pense qu'il s'agit de l'autre gymnase
comme les plans romains sont très symétriques
(mais j'y mets quand même des réserves...)

CIMG2141
Ici nous sommes sur l'emplacement du Stade des Thermes,
où l'on pratiquait la course à pieds...
sur ce qui est aujourd'hui de la pelouse,
se trouvaient les anciens jardins,
en face le caldarium qui a été rasé,
derrière nous les citernes insérées dans la colline
(je n'ai pas pris de photos
car il ne reste que quelques pans de murs
peu significatifs)

CIMG2137
La vue d'ensemble...

CIMG2113
Même plan d'ensemble, mais vu de l'intérieur cette fois,
On peut voir au fond les grands pilliers du caldarium ruiné

(Photo prise d'un panneau explicatif sur place)

CIMG2136

CIMG2112

CIMG2100

CIMG2112

CIMG2135

CIMG2142

CIMG2131
et maintenant de face,où s'enchaînent...
La base du caldarium disparu,
le hall avec le tépidarium,
de chaque côté les frigidariums,
au fond la grande piscine...

Tout y était conçu pour le bien être du corps et de l'esprit.


Les Thermes furent restaurés plusieurs fois, mais ont cessé d'exister en 357 après J.C. après que Vitigès et ses Ostrogoths aient détruit l'aqueduc qui les alimentaient suite à l'assaut contre Rome.

Tombés en ruines après le passage des Sarrasins au IXème Siècle, ils deviendront cimetière au Moyen-Age pour les Pélerins décédés lors de leur voyage à Rome, puis une carrière de marbre et de briques pour les églises et les palais romains. Un peu comme le Colisée...


Sous le règne du Pape Paul III Farnèse (1534-1549), les fouilles mirent à jour :

- Le Groupe du Taureau Farnèse (représentant le supplice de Dircé), visible au Musée Archéologique de Naples "Collection Farnèse"...,

taureau
(Photo trouvée sur le net)

- La Statue Colossale d'Hercule (Oeuvre de l'Athénien Glycon) reposant sur une massue recouverte d'une peau de lion,  avec dans la main des pommes provenant des jardin des Hespérides, il se trouvait dans un des frigidariums, il est à présent visible au Musée Archéologique de Naples "Collection Farnèse"...,

hercule
(photo trouvée sur le net)

- Flore Farnèse de l'école attique du 4ème Siècle avant J.C. - Musée Archéologique de Naples "Collection Farnèse" ...

Au XIXème Siècle, on découvrit d'autres magnifiques poteries et mosaïques,

De 1901 et en 1912, les souterrains furent peu à peu dégagés, pour laisser apparaître les salles indispensables au bon fonctionnement des Thermes, les couloirs étaient si larges que l'on pouvait autrefois y passer un char. (ne se visitent pas... hélas...)

En 1938, eut lieu une découverte très importante "Le Mithraeum" où l'on entretenait autrefois le culte de Mithra, le temple le plus imposant de Rome.



* * *Pixinside_2à bientôt * * *

Posté par A i l e à 07:46 - Escapade à Rome * Février 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 28 avril 2008

Les Musées du Vatican - La Chapelle Sixtine 4/4 * * *

La Chapelle Sixtine...

est située dans l'une des salles des Palais Pontificaux du Vatican, c'est de là qu'est élu le nouveau Pape par les Cardinaux.

La Chapelle a été bâtie de 1473 à 1483, et doit son nom au Pape Sixte IV.

sixteSixte IV (1414-1484) - Pape à partir de 1471.

Son plan est rectangulaire et mesure 40 mètres de long, 13 mètres de large, 21 mètres de haut.

Sa célébrité est dûe à la décoration exécutée par les plus grands Artistes de la Renaissance.

Vue_g_n_rale_la_Chapelle_Sixtine


Les parois latérales...

Les_tentations_du_Christ
(Ci-dessus une de mes photos...
là aussi mon appareil n'a pas fait fort,
en dessous j'ai regroupé différents détails
des fresques trouvées sur le net sur Insécula.com
en tentant de vous expliquer d'après mes docs.)

En ces lieux il y a une foule impressionnante,
même en hors saison !!

- Douze panneaux établissent un parallèle entre la vie de Moïse et celle du Christ.

Des panneaux bien souvent délaissés au profit de la voûte et pourtant plusieurs d'entre-eux sont remarquables, des oeuvres de Botticelli, Le Pérugin, Le Pinturicchio,  Domenico Ghirlandaio, Cosomo Rosselli, Luca Signorelli qui comptent parmi les exemples majeurs de l'art Italien, comme :

Les_tentations_de_J_sus
- Les Tentations du Christ (Botticelli),

Les_vocations_des_premiers_Ap_tres_Ghirlandaio
- La Foule assistant à la Vocation des Apôtres Pierre et André (Ghirlandaio),

Ch_timent_de_Cor___Nathan_et_Abiron
- Scène centrale de la Punition des Rebelles
(Botticelli aurait prêté ses traits à l'avant dernier des personnages...),

Le_Christ_remettant_les_clefs___St_Pierre
- Le Christ remettant les clefs à St Pierre,
(Le Pérugin aurait donné ses traits au 5ème personnage de droite...).

Mais aussi...

Le_Bapt_me_du_Christ_Le_P_rugin
Le Baptême du Christ par Le Pérugin,

Le_Sermont_sur_la_montagne_Ghirlandaio
- Le Sermont sur la montagne par Domenico Ghirlandaïo,

Remise_des_Tables_de_la_Loi_Cosimo_Rosseli
- La remise des Tables de la Loi par Cosomo Rosselli,

Le_Testament_de_Mo_se
- Testament et mort de Moïse, peint par Lucas Signorelli,

La_c_ne
La Cène, une peinture de Cosomo Rosselli,

- Au dessus de ces fresques, ces grands Artistes ont également peint 24 portraits des premiers Papes.


La Voûte...

La_vo_te
(Photo perso, pas terrible, cachée derrière mon guide)

La décoration a été commandée par le Pape Jules II en 1508, suite à une longue fissure engendrée par la construction de la Basilique St Pierre et la Tour Borgia, c'est Michel-Ange qui en fut chargé.

Pape_Jules_II Jules II (1443-1513) - Pape de 1503 à 1513 -

Dans les 8 triangles sont peints les Ancêtres du Christ :
(En haut puis en bas, de gauche à droite)

- Salomon et sa mère :
Salomon_et_ses_parents

- Les parents de Jessé :
Jess__et_ses_parents

- Jéroboam et sa mère :
J_roboam_et_ses_parents

- Asa et ses parents :
Asa_et_ses_parents

- Josué et ses parents :
Josu__et_ses_parents

- Ezéchias et ses parents:
Ez_chias_et_ses_parents

- Jézabel et ses parents :
J_zabel_et_ses_parents

- Josias et ses parents :
Josias_et_ses_parents

 

Dans les médaillons entre deux on peut apercevoir, les Prophètes, Sibylles et Voyants :
(côté gauche, puis en haut de gauche à droite, à droite, puis en bas de gauche à droite et côté droit)

- Jonas :
Le_Proph_te_Jonas

- Jérémie :
j_r_mie

- Sibylle de Perse :
Sybille_de_Perse

- Ezéchiel :
Le_proph_te_Ez_chiel

- Sibylle érythréenne :
Sibylle_d_Erythr_e

- Joël :
Proph_te_Jo_l

- Sibylle Lybienne :
Sybille_Libyenne

Curiosité...
Pour les personnages féminins, Michel-Ange aurait régulièrement demandé à des hommes de servir de modèles.

- Daniel :
Proph_te_Daniel

- Sibylle de Cumes :
Sybille_de_cumes

- Isaïe :
Proph_te_Isa_e

- Sibylle de Delphes :
sybille_de_Delphes

- Zacharie :
Le_proph_te_Zacharie_feuilletant_un_livre

Au centre, neuf histoires représentent des épisodes de la Génèse :
(de gauche à droite) :

- Dieu séparant la lumière des ténèbres :
Dieu_s_pare_la_lumi_re_des_t_n_bres

- Création des Astres :
Cr_ation_du_soleil_de_la_lune_et_des_plantes

- Dieu séparant la terre de l'eau :
Dieu_s_parant_la_terre_de_l_eau

- Création d'Adam :
(la plus célèbre où Dieu effleure la main d'Adam pour lui donner la vie)
Naissance_d_adam

- Création d'Eve :
Cr_ation_d_Eve

- Le Pêché originel :
Le_p_cher_originel

- Le Sacrifice de Noë :
Sacrifice_de_No__apr_s_le_D_luge

 

- Le Déluge :
michelange

- L'ivresse de Noë :
L_ivresse_de_No_

Curiosité...
Dans la scène du pêché originel, le serpent a un corps de femme.

Aux quatre angles, Les scènes de l'Ancien Testament, le salut miraculeux du Peuple d'Israël :
(Angles en haut à gauche puis à droite)

- Le Supplice d'Aman :
Ch_timent_d_aman

- David et Goliath :
David_et_Goliath

(Angles en bas à gauche puis à droite)

- Le serpent d'airain :
Le_serpent_d_Airain

- Judith et Holopherne :
Judith_et_Holopherne

-- = =  0  = = --

Cette oeuvre colossale fut réalisée au prix d'efforts physiques considérables d'un seul homme, Michel-Ange, qui travailla la plupart du temps sur le dos.

Les peintures de la première moitié de la voûte furent achevées en 1510 et probablement terminées vers 1512, la première messe fut célébrée cette même année par le Pape.


Les côtés ...

En 1532, Michel-Ange revient au Vatican après plusieurs années d'exil à Florence, suite à un conflit où il avait soutenu l'Empereur Charles Quint contre le pape Clément VII. Après le pardon de ce dernier, il lui fut commandé deux fresques :

Le_jugement_dernier_net
- Le "Jugement dernier",

minos

Curiosité...
Dans la représentation de Minos "Juge des enfers" (tout en bas avec les oreilles d'âne, au milieu des démons, entouré d’un serpent) Michel-Ange aurait peint les traits du Maître des Cérémonies du pape, Biagio da Cesena, qui s'offusquait de la nudité de ses personnages...

- La "Chute des Anges rebelles" (*).

Michel-Ange prépare sur plusieurs cartons ses futures oeuvres, mais le Pape Clément VII décède en 1534. L'Artiste songe alors à abandonner le projet.
C'est Paul III qui lui demandera de le maintenir et le nommera Architecte, Sculpteur et Peintre du Vatican.

Pour cela on murera les fenêtres supérieures au dessus de l'autel, pour éviter que la poussière ne tombe sur la peinture, on fera recouvrir deux anciennes fresques "Moïse sauvé des Eaux" "La nativité" pour laisser place à un Michel-Ange vieillissant qui se mettra à peindre "Le Jugement dernier" en 1534.

Une oeuvre de 20 mètres de haut sur 10 de large qui sera terminée en 1541 (restaurée en 1993).

On y voit le Christ nu, jeune et athlétique, dessous est représenté Jésus, entourés de plus de 400 personnages dont certains également nus, une scène qui fit d'ailleurs tellement scandale que le Pape Paul IV ira jusqu'à demander au peintre Daniele da Volterra (surnommé Braghettone "Le culottier") de voiler pudiquement plusieurs personnages, au XVIIème, Clément demandera d'en recouvrir d'autres...

D_tail_autoportrait_de_Michel_Ange

Mais on y voit également St Barthélémy mort, écorché vif, dont la peau porte le visage de Michel-Ange...

L'autre oeuvre "La chute des Anges rebelles" destinée au mur opposé ne vit jamais le jour (*).

La Chapelle Sixtine a été restaurée de 1981 à 1992.

Curiosité...
En s'attelant au nettoyage des peintures grisaillantes, les restaurateurs modernes ont découverts que leurs prédécesseurs avaient utilisés de drôles d'ingrédients comme le vin résiné ou le pain...

La restauration fit apparaître des teintes éclatantes en complète contradiction avec ce que l'on connaissait des oeuvres de Michel Ange, surnommé "le terrible souverain de l'ombre".

Un critique affirma que la couche de vernis qu'avait déposé le Maître pour assombrir ses fresques avait été ôté.

Pourtant plusieurs Experts furent d'accord d'affirmer que ces couleurs lumineuses étaient bien celles qui avaient été transmises par Michel-Ange...

cl__du_paradis<< Tournez la clef pour découvrir

la Chapelle Sixtine comme si vous y étiez !


Ce que j'en ai pensé...

- La célèbre fresque concernant la Création d'Adam était plus petite que ce que j'imaginais.
- Pour avoir parcouru beaucoup de monuments au cours de mes voyages, je trouve que la Chapelle Sixtine est un peu surfaite,
- Les hurlements d'un vigil sont assez surprenants dans cette chapelle, il tente d'appliquer l'interdiction photo suite à la restauration financée par la Nippon Television Network Corporation, qui, en échange a obtenu un droit sur les images, vu le nombre impressionnant de touristes c'est mission impossible, beaucoup comme moi se cachent pour faire une ou deux malheureuses photos sans flash (pour le respect des oeuvres), sinon il faut payer assez cher des cartes postales souvenirs (n'oublions quand même pas qu'1 euro pour une carte n'est pas un franc !).


ange_curieux_rapide
Dans quelques jours je vous ferai découvrir
les Termes de Caracalla,
Bises à toutes et tous et à bientôt !

Posté par A i l e à 07:35 - Escapade à Rome * Février 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 24 avril 2008

SUITE * * * Les Musées du Vatican - Les voitures - 3/4 * * *

Le Pavillon des Carrosses * * *

Créé en 1973 par Paul VI et installé dans une vaste pièce sous le Jardin Carré, il renferme des selles, des carrosses, des voitures et des chaises à porteurs utilisées par différents papes.

IMGP4015

CIMG1722

CIMG1736

IMGP4002

La magnifique berline de grand gala construite pour le pape Léon XII et utilisée jusqu’à  l’époque de Pie XI.

IMGP4003

1

IMGP4006

IMGP4009

2

CIMG1726

3

4

Au dessus le modèle "sans bulle" avant que le pape ne soit la cible d'un attentat.

IMGP4011

CIMG1729

(Le photos en noir et blanc on été trouvées sur le net)
Ici un petit article "amusant" concernant une voiture mise aux enchères
J'essaierai de mettre un Post sur la Chapelle Sixtine...


157à bientôt * * *

Posté par A i l e à 19:29 - Escapade à Rome * Février 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 21 avril 2008

Adieu grisaille, Bonjour couleurs * * *

CIMG1145

Faute de beau temps pendant les congés,
nous sommes restés bien souvent à la maison,
nous avons un peu la nostalgie de la douceur de Rome.

Pour changer de la grisaille quelques couleurs, à consommer sans modération  ;0p

CIMG1839

glaces


Comme vous avez pu le remarquer,
j'en ai profité pour remanier un peu mon Blog,
afin que chacun(e) puisse aller
dans la rubrique de son choix
plus rapidement

thsay14 Bisous à toutes et tous,

et à bientôt !

Posté par A i l e à 09:14 - Escapade à Rome * Février 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :