Des Ailes aux Nuages

* * * * *Effacer le mouton, garder les nuages, ceux qui font rêver, voyager, imaginer, c'est ainsi qu'est naît Des Ailes aux Nuages. Au fil du temps, le grand cahier se remplit pour ne jamais oublier, peut-être m'aimerez-vous comme je vous aime* * * * *

jeudi 19 juillet 2007

Nouvelles en direct du fond de la grange * * *

chataignes
Ce n'est pourtant pas l'automne !

chataignes_trois
Oh mais c'est une petite truffe !

chataignes_deux

Vous vous rappelez de mon post avec "l'Amitié qui a du piquant", il y a quelques jours ?
Et bien voici la suite inattendue !
La charmante demoiselle hérissonne qui se promenait dans le jardin,
cherchait en fait à se faire un petit nid douillet ... pour ses petits !

Nous avions bien entendu quelques bruits étranges au fond de la grange,
En allant chercher les voitures,
nous pensions à un chat (Titi peut-être ?)
Mais à y regarder de plus près nous avons retrouvé la belle en tendre compagnie.

Tant pis, au risque de passer pour ridicules, nous étions émus ! (Imaginez Florentin ...)

Pourvu que Dame Hulotte et Sieur le Chat les laissent grandir et se nourrir en paix !


ExphedgehogYB  Bises à toutes et tous et à bientôt !

Posté par A i l e à 20:37 - Natur'Aile - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 16 juillet 2007

Sous le soleil exactement * * *

En ce beau week-end du 14 Juillet,
Un hôte étrange prenait confortablement son bain de soleil sur la couette que nous avions enlevée ...
Monsieur Aile il semblerait que vous ayez de la concurrence !


blog_un_l_zard

J'aime le luxe !

blog_deux_l_zard

Et alors ?

Le beau temps n'a pas duré,
sous le ciel larmoyant, une autre visiteuse par contre paraissait à son aise...

blog_grenouille
tu crouas ?


En attendant le prochain post, une jolie phrase sortie de mon petit livre des Anges,

"Il existe deux mondes : Celui que l'on peut mesurer avec un crayon et une règle et celui que l'on peut sentir avec son coeur et son imagination".

Leigh Hunt (1784 - 1859) Poète Anglais.


julyw

Bises à toutes et tous * * *

Posté par A i l e à 19:07 - Natur'Aile - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 11 juillet 2007

Une Amitié qui a du piquant * * *

Les vacances se passent tranquillement, avec les nuages souvent en larmes et le soleil très timide pour un mois de Juillet.

Alors nous guettons la moindre chose pour se distraire, et aujourd'hui surprise, un visiteur inattendu...

Pour la plus grande joie de Florentin, vous pensez son animal préféré !

blog_un
la tendresse hérissonne... Une amitié qui a du piquant !

blog_deux
Dès qu'on le touche on dirait une châtaigne !

blog_trois
Très discret il profite d'un moment d'inattention pour s'en aller sur la pointe des pattes ...

Blog_six

blog_quatre
Héhé je t'ai vu !

Blog_cinq
Il s'est ensuite glissé à petite vitesse dans un coin du jardin
pour y passer une partie de l'après-midi et dormir,
ce soir il avait disparu !


15à bientôt * * *

Posté par A i l e à 23:05 - Natur'Aile - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 3 juillet 2007

Le temps des vacances * * *

L'air du vent (Pocahontas)

Pour toi, je suis l'ignorante sauvage,
Tu me parles de ma différence,
je crois sans malveillance.
Mais si dans ton langage,
tu emploies le mot sauvage,
C'est que tes yeux sont remplis de nuages,
de nuages...
Tu crois que la terre t'appartient toute entière,
Pour toi, ce n'est qu'un tapis de poussière !
Moi je sais que la pierre, l'oiseau et les fleurs,
Ont une vie, ont un esprit et un coeur.
Pour toi l'étranger ne porte le nom d'Homme,
Que s'il te ressemble et pense à ta façon.
Mais en marchant dans ses pas, tu te questionnes,
Es-tu sûr, au fond de toi, d'avoir raison ?
Comprends-tu le chant d'espoir du loup qui meurt d'amour,
Les pleurs du chat sauvage au petit jour ?
Entends-tu chanter les esprits de la montagne,
Peux-tu peindre en mille couleurs l'air du vent ?
Peux-tu peindre en mille couleurs l'air du vent ?
Courons dans les forêts d'or et de lumière,
Partageons-nous les fruits mûrs de la vie,
La terre nous offre ses trésors, ses mystères,
Le bonheur ici bas n'a pas de prix,
Je suis fille des torrents et des rivières,
La loutre et le héron sont mes amis,
Et nous tournerons tous ensemble au fil des jours,
Dans un cercle, une ronde à l'infini,
Là haut le sycomore d'or, comme l'aigle royal,
il trône impérial,
Les créatures de la nature ont besoin d'air pur,
Et qu'importe la couleur de leurs peaux,
Chantons tous en choeur les chansons de la montagne,
En rêvant de pouvoir peindre l'air du vent,
Mais la terre n'est que poussière,
Tant que l'homme ignore comment il peut peindre
Aux mille couleurs l'air du vent ...


Parce que ce soir le temps des vacances aura sonné ...
Je serai un peu moins présente, mais pas très loin ...


28462295-image-of-the-sun-moon-wind-and-clouds-hand-drawing-imitation-of-old-engravings

BELLES VACANCES
à TOUTES et TOUS !!

Posté par A i l e à 08:30 - Natur'Aile - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 1 juillet 2007

La basilique ND de Marceille, lieu étonnant * * *

Pendant notre escapade en pays cathares,
nous sommes allés visiter Notre Dame de Marceille (XIème Siècle) qui est située près de Limoux,
Ne souhaitant faire la grande énumération des histoires et recherches qui concernent ce lieu,

je préfère vous laisser mes photos personnelles et un des nombreux liens  cl__du_coeur

blog_vue_d_ensemble
Assez imposante par rapport aux lieux ce qui a collaboré largement à son étrange réputation ...

blog__glise_nd_marceille

blog_statue_du_bassin
La vierge écrase de son pied un serpent bleu,
certains y voient le combat contre le mal mais pas seulement...

blog_entree

Blog_serrure
L'imposante serrure, abriterait-elle un lourd secret ?...

Difficile en ce moment de se promener tranquillement en ces lieux,
l'église est en travaux intérieurs, tranchées et baches plastiques un peu partout.
Pourtant en pleine semaine, nous n'entendons aucun ouvriers y travailler,
seuls nos pas résonnent dans cette ambiance très calme.

blog_anges_pillier

blog_d_tail_ange
Etonnantes couleurs très flash ...

blog_inscription
Plusieurs souterrains et sources passent sous l'église,
avec notamment un accès par le puits discret aujourd'hui bouché ...

Sur les murs, mais mon appareil refuse de faire des photos dans l'ombre,
apparaitraient différents symboles d'alchimie...

blog_statue

Blog_panneau
Derrière la grille de protection, la vierge noire et son enfant...

Blog_d_tail_vierge_noire
L'étrange statue de la vierge noire,
chose étonnante dans la réalité son enfant est blanc...

La légende :  Un laboureur travaillait sur son champ situé quand soudain, les bœufs refusèrent d'avancer. Le laboureur constata que ses animaux semblaient avoir peur de faire un pas de plus. Surpris, et ne voyant rien de particulier devant, il se mit à creuser le sol juste devant eux... Emergeant de terre, il découvrit une statue de la Vierge sculptée dans un bois noir. Très croyant, il emmena la statue chez lui. Seulement voilà, le lendemain la statue avait disparu ! Il retourna sur le lieu de sa trouvaille, et la statue s'y était replacée. Il informa la paroisse de ce fait étrange et c'est ainsi que considéré comme un miracle la basilique fut élevée.

blog_tableau
Ce tableau est sublime par ses couleurs fraîches, probablement restauré récemment...

blog_tableau__trange
Dans l'obscurité, gardant son secret, un tableau qui serait l'oeuvre d'un Artiste de grand talent,
et si tel était le cas, pourquoi une oeuvre pareille dans un endroit si isolé ?
Beaucoup de polémiques là-dessus... (mon appareil déteste l'obscurité, dommage)

CIMG5815
Cette fontaine qui existe depuis des siècles ne se tarit jamais, d'un débit constant,
elle soignerait les problèmes occulaires.
La pierre qui cercle la fontaine me fait penser au tuffeau,
on dirait qu'elle contient des tas de coquilles.


medium_fee_lune à bientôt * * *

Posté par A i l e à 21:00 - Escapades en Pays Cathares * Avril 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 27 juin 2007

Rouge feu * * *

S'il y a bien une pierre qu'il ne faut pas oublier d'aller admirer en Pays catalan c'est le Grenat...

Comment vous expliquer le reflet qui se dégage de ces pierres finement taillées (Taille dite de Perpignan) et montées sur un berceau en or (chaton à fond bombé), une fabrication particulière datant du XVIIIème siècle, les pierres étaient extraites des flancs pyrénéens des mines d'Estagel, du Costabonne et du cols de la Bataille.

Aujourd'hui les mines de fer sont fermées et les Grenats qui y étaient récoltés en parallèle ne proviennent plus de la région, seule la taille reste traditionnelle.

blog_grenats

Quand le jour se lève y brille un petit feu qui attire le regard, comme un petit esprit qui se tiendrait prisonnier au sein de la pierre.

blog_boucles_grenats

Dans le langage des pierres, le grenat représente la Loyauté et la Franchise.

C'est l'or et le sang pour la région qui les produit.

Je remercie le Bijoutier Joaillier de Tautavel qui m'a expliqué son art et sa passion du métier, et lui souhaite bon courage pour son projet.


29kt5 A bientôt * * *

Posté par A i l e à 23:02 - Escapades en Pays Cathares * Avril 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 26 juin 2007

Plus on a d'Ailes, plus on aime * * *

Il y a quelques jours en allant à la librairie, j'ai craqué sur ce mini livre pas plus grand que la paume de la main ...

petit_livre_des_Anges

Il y a des tas de petites images et des extraits de Poésies sur les Anges,
J'y ai relevé une jolie petite phrase d'un Poète Italien, Luciano de Crescenzo :

"Chacun de nous est un Ange pourvu d'une seule Aile.
C'est pourquoi nous ne pouvons voler qu'en nous tenant embrassés"


Le petit ange en tissu fait désormais partie de ma Collection d'Anges,
Merci Maman (tu as vu j'ai mis une étoile pour remplacer celle qui s'était envolée),
il s'agit en fait d'un Angelot qui garnissait le sapin de mes grands-parents autrefois.

* * *twocupidsoneheartà bientôt * * *

Posté par A i l e à 16:11 - Mi Ange - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 25 juin 2007

Fil à fil, Cordes sur Ciel * * *

Aujourd'hui je continue à partager avec vous mon escapade en Pays Cathare et plus particulièrement Cordes sur Ciel, que notre Ami Patriarch connaît bien, et qui reste pour moi-même chère en mon coeur.

CORDES SUR CIEL fièrement campée sur un piton rocheux, est située au carrefour du Quercy, du Rouergue et de l'Albigeois.

CIMG6532

Cette bastide a été construite entre 1222 et 1229 par le Comte de Toulouse, et était un haut lieu de l’hérésie cathare, elle regroupait les populations des alentours chassées par les troupes de Simon de Montfort pendant la croisade contre les Albigeois.

Lors de la seconde croisade, la cité saura résister aux différents assaults, mais sera malgré tout fortement éprouvée par l’inquisition jusqu’en 1312, date à laquelle elle se soumettra officiellement à l’église catholique.

CIMG6560

A la fin du XIIIème siècle  elle deviendra un important centre de commerce.

Par la porte de l’horloge, on accède par exemple à la Barabacane et sa tour. La montée est vraiment incroyable, on doit se pencher vers l’avant sinon nous risquons de repartir en arrière !)

CIMG6570

CIMG6544

CIMG6545

CIMG6549

Sur sa grande place de la Halle, on découvre le vieux puits médiéval.

Que de souvenirs d'un moment en famille reviennent ici, un jour de banquet médiéval... Un petit restaurant où j’avais eu la fierté d'inviter mes parents avec ma première paye, je ne sais même plus si c’est celui-ci ou celui-là, tout a tellement changé, à l’époque il s’appelait «La Sabine», aurais-je perdu le fil de Cordes ?

CIMG6557

De magnifiques façades construites à la fin du XIIIème et  milieu du XIVème Siècle, témoignent encore aujourd’hui de l’opulence d’alors (Je trouve que certaines ont des airs de palais vénitiens...)

CIMG6561

Nous sommes rentrés dans une des maisons typiques pour y faire nos achats de vacances, de quoi ne plus être amis avec sa balance.

CIMG6559

En prenant le chemin de ronde, nous sommes ravis par la vue panoramique sur la campagne.

CIMG6565

CIMG6567

Je suis impressionnée par la tournée des livreurs qui s’affairent à achalander la ville en victuailles diverses, entre montées et pentes, ruelles étroites et passants, de quoi y laisser ses rétros, mais pas du tout et en plus ils gardent le sourire ! bravo !

CIMG6566

Cordes, surnommée la Cité aux Cent Ogives, est bien paisible,  elle abrite plusieurs Artistes et d'Artisans, et il y a de quoi y passer des heures !

CIMG6568

Albert camus disait d’elle dans les années 50  « À Cordes, tout est beau, même le regret », et je peux vous dire que je comprend très bien ce qu’il voulait dire… Le temps passe et la tour de l’horloge ne se gêne pas pour nous rappeler également celle des années.


avalonà bientôt * * *

Posté par A i l e à 18:00 - Escapades en Pays Cathares * Avril 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 24 juin 2007

La grande famille de Coco * * *

coco

CIMG6959

Mon Coco, le roi des câlins


Je suis tombée par hasard sur le film Béatrix Potter,
une illustratrice que j’adore ! (cliquez sur l'image)

bphome

Son histoire…

Née à Londres dans une famille de la grande bourgeoisie enrichie par le commerce du coton. En cette fin de XIXème, les enfants de la bonne société n'ont que peu de contacts avec leurs parents. Ils sont élevés à l'écart du monde par des gouvernantes et rapidement envoyés en pension. La petite Helen Beatrix souffre d'une profonde solitude, à peine comblée par un environnement propice aux activités artistiques.

Les mois d'été, la famille s'installe à Wray Castle, le pays des lacs, au nord de l'Angleterre. C’est un véritable paradis pour la jeune fille qui trompe son ennui grâce à l'étude frénétique de la nature.

En 1890, elle crée à partir de ses dessins d'animaux et de plantes ses premières cartes de voeux.

À la même époque, le fils de sa gouvernante attrape la scarlatine. Pour accompagner sa convalescence, Beatrix lui compose l'histoire de quatre petits lapins nommés Flopsy, Mopsy, Cottontail, et Peter.

Il faudra attendre sept ans pour que cette histoire originale soit étoffée et devienne un véritable ouvrage illustré en noir et blanc. Aucun éditeur ne semble intéressé. Devant des refus successifs et parfois méprisants, Beatrix Potter choisit de publier elle-même un recueil qu'elle souhaite différent des livres d'enfants de l'époque, peu maniables. Elle opte pour un petit format (15 cm), un papier résistant et, surtout, des illustrations sur chaque page. Une des grandes différences avec les publications traditionnelles :

L’anthropomorphisme de ses personnages est contrebalancé par la précision anatomique de son trait.  Ses lapins ressemblent à des lapins au poil près et se conduisent comme tels. Leurs rapports avec les humains ne sont jamais édulcorés. Ainsi, le père de Peter Rabbit finit ses jours dans une tourte cuisinée par Madame McGregor.

Ce premier tirage de 250 exemplaires est un véritable succès.

Trois mois plus tard, Peter Rabbit est réédité à 250 exemplaires. Frederick Warne & Co., l’un des éditeurs qui l'avaient précédemment refusé, accepte de publier Peter Rabbit avec des illustrations en couleurs. En 1902, le livre paraît et, dans l'été de la même année, les premières copies « pirates » circulent aux États-Unis.

Beatrix Potter a 36 ans, vit toujours chez ses parents, mais gagne sa vie pour la première fois. Les dix années qui suivent verront la naissance de 23 albums. La famille de Peter Rabbit s'agrandit : Jeremy Fisher le Crapaud, Cecily Parsley, Miss Moppet et bien d'autres évoluent dans un univers souvent cruel mais sincère avec la nature, alors que leur auteur, reconnue, se délivre peu à peu de la tutelle pesante de ses parents.

Au cours de ses rapports avec le monde extérieur, elle ne laissait paraître qu'une personnalité timide et réservée, mais son Journal secret, écrit dans un langage codé de son invention, révélait une femme tournée vers la société et prompte à la critique vis-à-vis des artistes de son temps. Après la disparition tragique de son fiancé, longtemps inconsolable, elle retourne s'installer dans la région des lacs et épouse en 1913,  William Hellis ami d'enfance et notaire, ce qui mettra fin à sa carrière littéraire. Madame Hellis deviendra une  une femme différente de la jeune Potter. À 47 ans, aimée, accompagnée par un homme qui partagera son amour de la nature, elle n'aura plus besoin de son univers de papier pour meubler sa solitude. Elle abandonnera progressivement Peter Rabbit pour se consacrer, avec son mari, à la vie rurale et à l'élevage des moutons.

À sa mort, le 22 décembre 1943, elle laissera au National Trust 14 fermes, 4 000 acres (16 km²) de terre, ses troupeaux de moutons Herdwick et, bien sûr, ses lapins, qui, affirmait-elle, étaient les descendants du véritable Peter Rabbit, dans le but de préserver les paysages qui ont bercé son imagination.

(source : Internet)


* * *misc_home_peter A bientôt * * *


Cette photo est pour Maman, tu comprendras certainement pourquoi :0)

dea753dd45

Posté par A i l e à 12:35 - Mon Lapin Coco - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 17 juin 2007

Mes Créations Surprises * * *

Aujourd'hui, ce message apparaîtra automatiquement,
car il est temps de laisser s'ouvrir le Coffre aux Surprises...

Coffrotresor


blog_f_e_curieuse

"Observer la Nature telle est ma passion" chuchote la Fée curieuse...

blog_f_e_curieuse_deux

blog_f_e_captive

"Je veux bien rester près de toi, mais... ne m'oublies pas !" supplie la Fée captive ...

blog_mes_jardins_secrets_la_sir_ne

blog_mes_jardins_secrets_sir_ne_cinq

"Marin, N'écoutes pas que ma voix et mon coeur battra pour toi" persuade la Fée des Océans...

blog_mes_jardins_secrets_sir_ne_quatre

blog_mes_jardins_secrets_sir_ne_trois

blog_la_caverne_deux

blog_la_caverne_de_la_sir_ne_trois

blog_la_caverne_un

"Prenez nos Ailes, nos Pensées et nos Coeurs,"
"Les Grandes Richesses ne sont pas visibles, elle se cachent au fond de nous"
s'entendent à dire les fées de mon âme ...

Mes 'tits Parents,
c'est réunis que je vous souhaite

BONNE FETE !


Petites explications pour les Ami-es :

Photos 1 et 2 : La Fée curieuse (Mini centre de table, une scène rare et immortelle, elle représente ce qui nous pousse à la curiosité pour apprendre encore et toujours)
Photos 3       : La Fée captive - (Détourner une carte postale ancienne et l'enfermer pour toujours, elle représente les souvenirs ancrés au fond de nous)
Photos 4 à 7  : De la série "Mes Jardins Secrets" (Après le Bébé, la Fée, le 3ème oeuf se met en scène cette fois avec une minuscule Sirène, surnommée ici pour le besoin la Fée des Océans - Rendez-vous ici l'année prochaine pour découvrir le suivant, ils n'existera que 5 exemplaires... Pourquoi 5 ? M y s t è r e... Sachez seulement que chaque oeuf représente un thème, un souvenir, une date importants pour moi)
Photos 8 à 10 : La Caverne de la Sirène (Pendant que celle-ci est en promenade, visitons sa caverne... des mini fioles de parfums célèbres cachées dans les algues, coquillages, rochers, perles et poissons, l'idée est de plonger la main dans la douceur des plumes, du sable, se faire chatouiller par le poisson curieux et y trouver des trésors... Il représente les sensations le regard, le toucher, l'odorat, la vie ...)


Visiteur/se/s de passage, soyez gentil/le/s, ne copiez pas mes Créations,
j'ai eu plaisir à y passer beaucoup de temps pour les réserver
à ceux qui me sont chers, Merci !


371766tm7r81fj6f7034757

à bientôt !
Aile

Posté par A i l e à 11:00 - Les Jardins secrets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,