Des Ailes aux Nuages

* * * * *Effacer le mouton, garder les nuages, ceux qui font rêver, voyager, imaginer, c'est ainsi qu'est naît Des Ailes aux Nuages. Au fil du temps, le grand cahier se remplit pour ne jamais oublier, peut-être m'aimerez-vous comme je vous aime* * * * *

lundi 10 octobre 2011

Le Château de Valençay et Mr de Talleyrand-Périgord - Partie 4/5

(Suite 4)

Capture d’écran 2011-10-04 à 19

- La Chambre du Roi d'Espagne -


FernandoVIISpain

- Ferdinand VII d'Espagne -

( 1784 - 1833 )


Napoléon contraint Talleyrand à recevoir en son Château de Valençay, trois Princes espagnols prisonniers (Don Ferdinand le futur roi Ferdinand VII, son frère Don Carlos, son oncle Don Antonio) prison dorée où Talleyrand se montre soucieux de leur apporter Respect, Egards, Soins, où distractions et grande cuisine seront à l'honneur.

Capture d’écran 2011-10-05 à 08

- La grande Cuisine -

située au rez-de-chaussée de l'aile ouest, elle date du début du XIXème et est d'une modernité étonnante... Entre-autres des éviers alimentés par des robinets à eau courante.


AntoninCareme

- Marie-Antoine CAREME dit Antonin CAREME -

" Le Cuisinier des Rois, Le Roi des Cuisiniers "

( 1783 - 1833 )


Ici Antonin Carême sera au service de Talleyrand, après avoir travaillé pour les plus grands, tels que la Duchesse du Berry, le Comte d'Artois, le Prince de Galles, le Tsar Alexandre 1er.

Capture d’écran 2011-10-05 à 19

L'usage en France voulait que les plats soient disposés à l'avance sur la table dans une symétrie ordonnée. Le résultat était que tout était froid ou presque, et que les invités ne mangeaient en fait que ce que qui se trouvait devant eux..

Chose qui fût changée à l'époque de Talleyrand, ce dernier opte pour le service à la russe. Une mode lancée par le Prince de Kourakine, Ambassadeur de Russie en France, où tous les plats apparaissent les uns après les autres, seuls restent à table les fleurs et les desserts. On découpe à l'avance à l'office les entrées, la grosse pièce et le rôti, qui sont ensuite remontés par le monte-charge, ce qui rend le service plus rapide et surtout permet aux convives de manger chaud.

Ici les maîtres de maison et leurs invités dinent à 18 heures, les menus sont choisis par Talleyrand tous les matins avec son chef en cuisine et son maître d'hôtel.

(extrait de la plaquette sur place du château).

Capture d’écran 2011-10-05 à 19

A droite on peut encore apercevoir le four (1815) provenant de Vienne pour la cuisson des patisseries, recommandé par la Duchesse de Dino...

Capture d’écran 2011-10-05 à 08 

Capture d’écran 2011-10-05 à 08

- La Salle à manger -

Capture d’écran 2011-10-05 à 08


Déçu des ardeurs guerrières de l'Empereur, Talleyrand mène un double jeu et  s'éloigne de ses stratégies, qui lui vaut d’être disgracié et de perdre sa fonction de Grand Chambellan (1809). 

Extrait du film "Le diable boiteux" où Bonaparte et Mr de Talleyrand (Sacha Guitry) s'affrontent :


 

Capture d’écran 2011-10-04 à 17

Anna Dorothea Duchesse de Courlande (aujourd'hui Lettonie)

( 1761 - 1821 )


En 1814, Monsieur de Talleyrand, favorable à Louis XVIII, le place sur le trône,  devient son Ministre des Affaires Etrangères et signe le Traité de Paris.

Au Congrès de Vienne, sur ordre de Louis XVIII, il défend les intérêts de la France, se montre fin diplomate et arrive à diviser les Alliés. Il a quitté sa femme Catherine (il lui restera malgré tout marié jusqu'à son décès) et est devenu l'amant de sa nièce (par alliance) Dorothée Princesse de Courlande, Duchesse de Dino et de Sagan, tout en ayant toujours de la tendresse pour sa mère la Duchesse de Courlande ; de Dorothée on lui suppose une fille prénommée Pauline, qui héritera du Château de Rochecotte (Indre-et-Loire).


 

index

- Joséphine Pauline de Talleyrand-Périgord  -

Fille d'Edmond ou de Charles-Maurice ?

surnommée par ce dernier "l'Ange de la maison" ou "ma chère Minette"

Marquise de Castellane

( 1820 - 1890 )


 Capture d’écran 2011-10-04 à 17

Dorothée Johnane Princesse de Courlande,

Duchesse de Talleyrand-Périgord, de Dino et de Sagan

( 1793 - 1862 )

Capture d’écran 2011-10-04 à 19

- La chambre de la Duchesse de Dino -


Capture d’écran 2011-10-04 à 19

- Le Cabinet de toilette -

ci-dessous détail de la Toile de Jouy qui orne encore les murs,

Capture d’écran 2011-10-04 à 19


En 1815 sous la seconde Restauration il réintègre quelques temps son siège de Président du Conseil puis de Grand Chambellan. Mais sous la poussée des ultraroyalistes il démissionne et s'éloigne de la cour.

En 1830, Talleyrand est rappelé par le Roi Louis-Philippe qui le nomme Ambassadeur à Londres. Il contribuera au rapprochement entre La France et l'Angleterre et interviendra dans l'indépendance de la Belgique, missions accomplies, il se retire sur ses terres de Valençay, faisant régulièrement des allers-retours à Paris entre son hôtel de la Rue St Florentin, le Château de Rochecotte propriété de la Duchesse Dorothée de Dino, mais aussi cures pour soulager ses douleurs.


 

Capture d’écran 2011-10-04 à 19

En 1835, Madame de Talleyrand décède, après une agonie émaillée d'une dispute de deux de ses visiteurs, au sujet d'une cassette dont on ignore le contenu, est inhumée au cimetière de Montparnasse dans une sépulture sans signes distinctifs.


 Les vêtements ayant appartenu au Prince de Talleyrand,

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

A droite, l'habit vert d'Académicien, il fut nommé membre de l'Institut des Sciences Morales et Politique le 23 Septembre 1796, renommé Institut National sous le Directoire.

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

Son costume de Grand Chambellan de la Restauration, tout en velours bleu brodé de fils d'or,  fonctions dont il a été chargé le 28 Septembre 1815.

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

Sa tenue de Chevalier de l'Ordre du Saint Esprit (ordre fondé en 1578 par Henri III). Ce titre honorifique lui fut remis lors de la naissance du Comte de Chambord.


Capture d’écran 2011-10-04 à 18

Capture d’écran 2011-10-06 à 22

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

- La chambre de Talleyrand, ici son mobilier a été rapatrié de son Hôtel parisien de la rue Florentin -


Paris, 17 mai 1838, Talleyrand âgé de 84 ans, est au plus mal, il se réconcilie avec l'Eglise, pour cela il accepte d'admettre ses erreurs passées, fait sa déclaration de rétractation publique ainsi qu'une lettre au Pape Grégoire XVI. Le Roi Louis-Philippe se rendra à son chevet pour un ultime hommage, reconnaissant d'avoir pu accéder au trône grâce à son soutien.


Capture d’écran 2011-10-11 à 10

 

Capture d’écran 2011-10-11 à 10

 

Capture d’écran 2011-10-11 à 10


A bientôt !

* * * Aile * * *

Capture d’écran 2011-01-04 à 18


 

Posté par A i l e à 08:03 - Châteaux d'ailleurs - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 9 octobre 2011

Le Château de Valençay et Mr de Taleyrand-Périgord Partie 3/5

(Suite 3)

Capture d’écran 2011-10-04 à 11

- Le Château de Valençay, aujourd'hui -

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

- Vue de la terrasse, au loin le charmant petit pavillon de chasse "La Garenne" -


Un illustre propriétaire ... 

Capture d’écran 2011-10-03 à 19

Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord

1754 - 1838



Monsieur de Talleyrand est né à Paris le 02 Février 1754,  issu d’une famille de très vieille noblesse sous le règne de Louis XV.

Infirme de naissance, son pied bot l'empêche de faire carrière dans les armes, et lui vaut d'être déchu de son droit d'aînesse. 

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

Il entre dans les ordres, n'hésite toutefois pas à fréquenter une actrice de la Comédie Française Dorothée Dorinville et prononcer ses voeux en 1775 ; quatre ans plus tard il  devient Vicaire Général du diocèse de Reims, et entretient entre-autres dès 1783, une longue liaison avec la Comtesse Adélaïde de Flahaut de la Billarderie qui portera son enfant, Charles de Flahaut ainsi qu'une brève aventure avec Madame de Staël  ; 


Capture d’écran 2011-10-07 à 09

 - La Comtesse Adélaïde de Flahaut

( 1761 - 1836 )

et son fils Charles -


 

En 1788 il est nommé par le Roi, Evêque d’Autun.

Elu Député en 1789 par le Clergé aux Etats Généraux, il est nommé membre du Comité de constitution de l'Assemblée Nationale, participe à la rédaction de la Constitution. Le 4 novembre de cette même année sa proposition de mettre les biens du clergé à la disposition de la nation, pour améliorer les finances de l'Etat est retenue, en compensation l'Etat rétribuera le Clergé et en assurera ses dépenses. Il démissionne de son diocèse en Janvier 1791, tout en restant Evêque.

Des lettres compromettantes sont découvertes dans une armoire laissée par Louis XVI aux Tuileries, contraignent Talleyrand de s'exiler à Londres en 1792, puis au Etats-Unis en 1794. C'est en 1796, délivré des accusations contre lui, appuyé par Madame de Staël dont il restera redevable, protégé par Paul Barras, qu'il retourne à Paris en tant que Ministre des Affaires Etrangères.


 

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

- La chambre dite de Mme de Staël -

Capture d’écran 2011-10-06 à 16

- Anne-Louise Germaine Necker -

 Baronne de Staël-Holstein surnommée Madame de Staël

(1766 - 1817)


En Septembre 1802, redevenu laïque, il épouse à Neuilly une des plus belles femmes de Paris, qualifiée de grandes sottise, paresse et légèreté, peut-être simplement en proie aux jalousies des plumes acérées de son temps. On suppose au couple une fille Charlotte née à Londres en 1799 ou plutôt Paris 1798... non reconnue, les amants l'auraient conçue hors mariage ce qui aurait été très mal perçu à l'époque, plus tard elle est mystérieusement placée sous la tutelle bienveillante de Talleyrand comme née de père et mère inconnus,  elle épouse le cousin Germain de ce dernier, le Baron Alexandre  ...


Capture d’écran 2011-10-03 à 19

Catherine-Noël Worlee, ex Madame Georges-François Grand

Princesse de Bénévent

Princesse de Talleyrand

(1761 - 1834)

originaire des Indes Orientales (née à Tranquebar près de Pondichéry)


 

Capture d’écran 2011-10-06 à 15

- Charlotte de Talleyrand 1798 -

fille présumée de Catherine et Charles-Maurice de Talleyrand



Capture d’écran 2011-10-04 à 19

Capture d’écran 2011-10-04 à 19

Aparté : Je pense à ma grand-mère qui avait une reproduction de ce tableau dans sa chambre, et en ce jour d'anniversaire, mes pensées retournent au Nord ... (L).


Capture d’écran 2011-10-04 à 18

 

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

En 1803, Mr de Talleyrand achète les terres de Valencay, environ 12.000 ha, avec l'aide financière de Napoléon, dont le geste n'a rien d'anodin.


 

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

- Le Grand Salon -

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

- Le Salon de musique -

Le Compositeur et Pianiste Jean-Ladislas Dussek fut invité à Valençay pour distraire les trois princes espagnols exilés.

Dussek

Jean-Ladislas Dussek

Compositeur - Pianiste tchèque

(1760 - 1812)

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

- La galerie des ancêtres Talleyrand -


En 1804, Talleyrand se fait inspirateur de l'enlèvement du Duc d'Enghien,  aide le Général Bonaparte à préparer le coup d’État du 18 brumaire,  reste à ses côtés pendant ses campagnes ; ll négocie et fait signer les traités de paix Presbourg (Autriche) et de Tilsit (Russie/Prusse). Devenu Grand Chambellan et Prince de Bénévant. Durant la période de 1808 à 1814, Talleyrand est amant de la Duchesse de Courlande.


à bientôt

* * * Aile * * *

 

Posté par A i l e à 09:47 - Châteaux d'ailleurs - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 8 octobre 2011

Le Château de Valençay et Mr de Talleyrand- Périgord - Partie 2/5

(Suite 2)

Capture d’écran 2011-10-04 à 18


Capture d’écran 2011-10-04 à 18

 

Capture d’écran 2011-10-05 à 19


Capture d’écran 2011-10-07 à 08

- Anne-Marie-Louise d'Orléans -

Duchesse de Montpensier

 ( 1627 - 1693 )


En 1653, Mlle de Montpensier, dite "la Grande Mademoiselle", passe au Château et voici ce qu'elle laisse dans ses Mémoires à son évocation ...

« J'y arrivais aux flambeaux : je crus entrer dans une demeure enchantée. Il y a un corps de logis le plus beau et le plus magnifique du monde (...) Le degré y est très beau et on y arrive par une galerie à arcades qui a du magnifique (...) L'appartement correspond bien à la beauté du degré par les embellissements et meubles. »


Capture d’écran 2011-10-04 à 18

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

 

Capture d’écran 2011-10-05 à 08

 

Capture d’écran 2011-10-05 à 08

 

Capture d’écran 2011-10-05 à 08

 

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

 

Capture d’écran 2011-10-06 à 06

 

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

 

Capture d’écran 2011-10-06 à 06

 

Capture d’écran 2011-10-06 à 06


 Bises

* * * Aile * * *

Posté par A i l e à 09:47 - Châteaux d'ailleurs - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 7 octobre 2011

Le Château de Valençay - Loir et Cher (41) - Partie 1/5

Mini historique du Château d'alors, et vues d'aujourd'hui ...

Capture d’écran 2011-10-06 à 10

- Le domaine de Valençay d'après Google map -

Capture d’écran 2011-10-04 à 18


Le domaine gallo-romain Valans serait à l'origine de celui de Valençay.

Valençay est situé en Indre (36).

Entre le  IIIe/IVe siècles, construction d'une villa.

A la fin du Xe siècle, un important donjon de pierre est érigé, le premier seigneur reconnu est Bertrand.

En 1220, Le premier château féodal est construit par Gauthier, Seigneur de Valençay.

Les terres de Valençay, ainsi que le château, fief du duc d'Orléans et Comte de Blois deviennent au mariage en 1268 de Jean, bâtard de Châlon et Alice de Bourgogne, propriété de la famille Châlon-Tonnerre.

Au XVe siècle, la propriété passe à la famille d'Estampes ; d'abord en 1451, Robert II d'Estampes, puis à Louis d'Estampes, et son épouse Marie Hurault transforment le château féodal en château moderne.

En 1540, Jacques Ier d'Estampes et son épouse Jeanne Bernard, Dame d'Etiau, font raser le château féodal et construire le Château Renaissance, sur les plans de Jean de l'Espine, nous pouvons admirer encore aujourd'hui le donjon. Les tours d'angle aux magnifiques toitures en dôme, une galerie à l'italienne.

De 1640 à 1650, Dominique d'Estampes entreprend de grands travaux, et fait abattre et reconstruire l'aile ouest.

En 1747, Jacques-Louis Chaumont de la Millière reprend pour une somme très modeste le domaine, mais le revendra vingt ans plus tard avec cette fois une forte plus-value.

En 1770, Charles Legendre de Villemorien, fermier général, devient propriétaire du domaine, procède à des réparations, embellit la grande aile ouest. Supprime le Style « à la Mansard ». La tour sud ou tour neuve voit le jour, ce qui permet de donner au domaine une vision très symétrique. Il créé également une filature, des forges, fait rétablir les pont sur le Nahon et refaire la route de Selles-sur-Cher.

En 1803, Charles-Maurice Talleyrand-Périgord acquiert avec l'aide de Napoléon le château auprès du Comte de Luçay, il fait restaurer et embellir le domaine par Jean-Augustin Renard. Valençay, devient une véritable prison dorée et reçoit sous la contrainte de Napoléon des princes espagnols.

Le 11 décembre 1813, le Traité signé au Château de Valençay (Traité de Valençay) permet à Ferdinand d'Espagne de regagner son trône.

En 1902, de dernier Duc de Talleyrand, fait fermer les arcades de la cour par des portes-fenêtres où sont abrités des portraits des ancêtres de la famille Talleyrand.


Capture d’écran 2011-10-06 à 06


Capture d’écran 2011-10-05 à 20

Capture d’écran 2011-10-05 à 20

 

Capture d’écran 2011-10-04 à 18

 

Capture d’écran 2011-10-05 à 20


Capture d’écran 2011-10-05 à 20

- La cheminée de la Salle renaissance (Donjon) -

Cette salle est le dernier vestige intérieur de la demeure seigneuriale bâtie par Jacques 1er d'Etampe à partir de 1540 à l'emplacement du vieux château féodal.

Les portraits de Jacques d'Etampes et de son épouse Jeanne Bernard, Dame d'Etiau, ont été peints sur la cheminée, c'est aussi dans ce donjon aménagé en pièces d'habitation d'un grand confort pour l'époque qu'ils vivaient.

Capture d’écran 2011-10-11 à 10


73c66456 

* * * Aile * * *

Posté par A i l e à 08:30 - Châteaux d'ailleurs - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 3 octobre 2011

Encore une * * *

Septembre,

Voyage éclair dans le Morbihan,

Serrer dans ses bras ceux que l'on aime...

CIMG0909

IMG_0391

IMG_0396

Une pluie, un soleil, une nuit sous une autre étoile,

se faire chouchouter autour d'une table,

Un Moulin, Le Scorff, une Auberge, Le Pont-Calleck ...

Capture d’écran 2011-10-03 à 13


Capture d’écran 2011-10-03 à 13


Capture d’écran 2011-10-03 à 10

 

Capture d’écran 2011-10-03 à 10

 

Capture d’écran 2011-10-03 à 10

 

Capture d’écran 2011-10-03 à 15

Regarder devant, serrer sur son coeur la mémoire en photos,

ce n'est qu'un au-revoir, allez courage,

les fêtes de fin d'année ne sont pas si loin...

Capture d’écran 2011-10-03 à 10

Début Octobre,

Autre lieu, une ville d'adoption,

Une bougie de plus qui s'aligne auprès de celles pour toujours allumées,

Capture d’écran 2011-10-03 à 10

 

Capture d’écran 2011-10-03 à 10

 

Capture d’écran 2011-10-03 à 10

Chocolat/Café pour des éclairs instants trop vite dégustés ...

Capture d’écran 2011-10-03 à 10

 

Capture d’écran 2011-10-03 à 10

Des fleurs, des Ailes aux bisous,

A vous que j'aime tant...

Merci à mes Ch'tits Parents, à mes Hommes, à mes Amis de longtemps.


 

Je vous raconterai très prochainement

un après-midi d'automne à Valençay...

63275535_p

Posté par A i l e à 10:42 - Le temps des Fêtes - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 28 septembre 2011

Et puis quoi ?

Mais qu'est-ce qu'il se passe ??

Capture d’écran 2011-09-28 à 11

 

Ce n'est pourtant pas Noël !!

 

Capture d’écran 2011-09-28 à 11

 

Capture d’écran 2011-09-28 à 11

 

L'Automne ? Avec cette chaleur, je n'y crois pas ...

 

Capture d’écran 2011-09-28 à 11

 

Oh mais j'y suis c'est encore une facétie du Petit Ecureuil !!

 


* * * Bisous de Cali-nous * * *

Bunny+Kisses_lo

Posté par A i l e à 11:53 - Mon Lapin Calin - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 22 septembre 2011

Fais-moi une fleur * * *

Capture d’écran 2011-03-15 à 08

 

* * * Fais moi une fleur - Maurane * * *
Capture d’écran 2011-03-15 à 08
Capture d’écran 2011-05-01 à 15

48058935_1251418301_705cb284nh0

Posté par A i l e à 16:26 - Natur'Aile - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 2 août 2011

Londres

Capture d’écran 2011-08-02 à 13

Capture d’écran 2011-08-02 à 13


En attendant la rentrée je vous emmène voir les fées...



Bises et à bientôt !

Posté par A i l e à 14:41 - Escapade à Londres - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 26 juin 2011

Saint Roch et Sin Chien * * *

Capture d’écran 2011-06-26 à 14


Je crois que Calin suivrait son maître comme son ombre au bout du monde ;0)

Capture d’écran 2011-06-26 à 14


 

Capture d’écran 2011-06-26 à 14

- Statue de St Roch - Eglise de Rennes-le-Château -


(extrait de Wikipédia)

Saint Roch :

Roch naquit à Montpellier vers 1340, seul fils d'un consul de la ville et d'une mère nommée Libère.
Orphelin très jeune, il fut confié à son oncle. Il étudia probablement la médecine car, pour soigner un bubon, il utilisait une lancette, instrument en usage chez les médecins de la ville (Montpellier possède depuis 1220 une école de médecine).
À sa majorité, il distribua tous ses biens aux pauvres et partit en pèlerinage pour Rome, probablement par le chemin des Lombards (aussi appelé camino francescano - chemin des Franciscains ; c'est une partie de la via Francigena).
Il s’arrêta en plusieurs villes d'Italie atteintes par la peste noire ou bubonique (1348/1349) et s’employa à servir les malades dans les hôpitaux. Rome étant attaquée, du même mal, il s'y rendit, et s'y occupa de même pendant environ trois ans. À son retour, il s’arrêta à Plaisance, également en proie à l'épidémie.
Roch finit par attraper lui-même la maladie et se retira dans une forêt près de Plaisance pour ne pas infecter les autres. Seul un chien vint le nourrir en lui apportant chaque jour un pain dérobé à la table de son maître. Ce dernier, intrigué par le manège de l'animal, le suivit en forêt et découvrit le saint blessé, qu'il put ainsi secourir. Saint Roch est généralement représenté avec son chien, dont il est inséparable, d’où l’expression, pour parler de deux personnes inséparables : « c'est saint Roch et son chien ».
Quand il revint dans sa patrie vers l'âge de trente ans, Roch était défiguré par les mortifications qu'il avait subies. À Milan, déchiré par une guerre civile, il fut pris pour un espion et jeté au cachot. Par humilité, il y demeura incognito et périt de misère à Voghera (Italie) vers 1378, ses concitoyens ne s'étant rendu compte que trop tard de leur méprise.
Le corps de Roch fut transporté dans la ville de Venise.


Bises, à bientôt,

* * * Aile * * *


Capture d’écran 2011-06-26 à 15

Valable aussi pour nos copains les

Nouveaux Animaux de Compagnie ...


Posté par A i l e à 14:42 - Eglises et croyances - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 20 juin 2011

15 ans et toujours que du bonheur * * *

Aujourd'hui Florentin fête ses 15 ans,

mais nous lui avions préparé sa petite surprise hier (Collège oblige),

dès le petit déjeuner ...


Capture d’écran 2011-06-20 à 08

Capture d’écran 2011-06-20 à 08

Une table d'un bleu des mers du sud, comme un voyage le temps d'une journée ...

Capture d’écran 2011-06-20 à 08

Capture d’écran 2011-06-20 à 08

Capture d’écran 2011-06-20 à 08

Capture d’écran 2011-06-20 à 08

Un gâteau léger, comme une île flottante, il était ravi ...

0_nature_ile

 



Gros bisous à ceux qui ont contribué par leurs gentils souhaits à rendre notre fils heureux,

pour les autres... vous savez ce qu'en pense mon coeur.

* * * Aile * * *

Posté par A i l e à 08:58 - Nostalgie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,